Hausse du revenu agricole en Europe

Le revenu agricole réel par actif a augmenté de 1,3% dans l’Union européenne. Dans la zone euro, il a progressé de 1,9%. Mais ces estimations d’Eurostat, l’office statistique européen cachent de très fortes disparités entre les quinze pays membres.

Le plus frappant dans les estimations publiées le 15 décembre par Eurostat, c’est l’amplitude de l’écart séparant les deux extrêmes : – 10,8% au Royaume-Uni à + 24,1% au Danemark. Dans dix états membres, le revenu agricole est supérieur aux niveaux enregistrés en 1999. On trouve ainsi après le Danemark, la Finlande (+22%), la Belgique (+ 12,2%), l’Allemagne (+ 6,9%), l’Irlande (+ 6,5%), la Suède (+ 4,9%), l’Espagne (+ 4,6%), les Pays-Bas (3,7%), la France (+ 1,3%), et le Luxembourg (+ 0,4%). Cependant, souligne Eurostat, dans la plupart des pays, où le revenu agricole progresse, il est inférieur ou proche au niveau de 1995.

En Grèce, il est demeuré stable, tandis qu’il a diminué en Italie (-4,3%), en Autriche (-4,8%), a Portugal (-7,5%) et au Royaume-Uni (-10,8%).L’accroissement du revenu par actif dans l’Union à quinze est dû principalement à la baisse continue du volume de main d’oeuvre agricole : -2,7%.

Les éleveurs ont bénéficié d’une reprise notable des prix. La plus forte hausse a été enregistrée par le secteur porcin (+21,5%), qui sort de plusieurs années de crise. Les oeufs ont également fortement progressé à +16,9%. Dans l’ensemble les prix réels des productions animales ont été de 5% supérieurs à ceux de 1999. Les cultivateurs ont récolté des volumes plus faibles (- 0,6%) et subi une baisse sensible des prix de leurs produits (-2,7%), ce qui fait que la production végétale a chuté de 3,3%. Exception notable à cette tendance générale, les céréales dont le volume de production a augmenté de 8,5%. Les prix en revanche ont reculé de 3,2% en termes réels.

Source : Les Echos

Commentaires