Jean Glavany dénonce les violences des éleveurs de bovins

Paris (France), 16 janvier 2002 – Le ministre de l’Agriculture Jean Glavany a vivement condamné les actions des éleveurs de bovins qui ont bloqué les voies de la SNCF dans l’Ouest de la France et dénoncé « les slogans mensongers » des manifestants sur le plan proposé par le gouvernement.

« J’ai une réaction qui est assez comparable à celle (du PDG de la SNCF) Louis Gallois: toutes les revendications sont légitimes mais il y a des modes d’action qui sont absolument inacceptables », a-t-il déploré sur Europe-1. « Ce sont 15-20 000 voyageurs qui ont été bloqués dans tout l’Ouest de la France par à peine quelques dizaines d’agriculteurs. C’est une toute petite minorité qui n’est pas représentative ».

Le ministre a exprimé une « double » colère face à ces actions qui « font un mal fou à l’agriculture ». « Les agriculteurs dans leur ensemble sont des gens courageux, raisonnables, et ces petits groupes leur causent du tort et risquent de mettre à mal le lien qui existe entre l’agriculture et la société en France, qui est un lien étroit et ancien ».

Quant aux arguments des éleveurs sur le plan Glavany qui ne comporterait qu’en partie de nouveaux financements, le ministre a rétorqué que « ce sont des slogans mensongers: j’ai annoncé un plan où les 150 millions d’euros sont des crédits nouveaux. Ce ne sont pas des crédits déjà affectés qui marquent la solidarité nationale à l’égard des éleveurs ».

Source : AP

Commentaires