La Clé des champs – UPA ouvre une porte dur les délices du terroir

Longueuil (Québec), 18 mai 2004 – L’Union des producteurs agricoles (UPA) est fière de s’associer à La Clé des champs-UPA, la grande fête des produits du terroir. Au cours du week-end des 5 et 6 juin prochain, des artisans de la terre et de la table de la belle région de Brome-Missisquoi ouvriront leurs portes à tous ceux et celles qui se sentent attirés par l’expérience des saveurs du terroir.

La Clé des champs c’est l’occasion de partir à l’aventure dans un cadre enchanteur, de goûter des produits du terroir et des saveurs nouvelles et, surtout, de découvrir le savoir-faire et la passion des agriculteurs et agricultrices de chez nous. Sur la route gourmande, citadins et ruraux partiront à la découverte des produits de la chèvre, du canard, des abeilles et tant d’autres aliments produits dans la région.

Année après année, cette foire gourmande est l’occasion de toucher, de sentir, de goûter et de discuter de tous ces produits qui font les délices du palais. Le Festin gourmand, point culminant de l’événement, réunira des chefs de renom de la région, qui déploieront toute leur créativité et tout leurs talents à mettre en valeur les produits québécois de la terre dans un somptueux repas gastronomique.

En conférence de presse, le président de l’UPA, M. Laurent Pellerin, a invité tous les Québécois et Québécoises à prendre la Clé des champs. « Venez rencontrer des producteurs et productrices. Vous ferez connaissance avec des gens vrais, qui ont la passion de la terre, du travail bien fait et le respect de l’héritage commun qui nous nourrit. Vous découvrirez également des gens d’entraide, qui cultivent une puissante volonté d’agir ensemble, collectivement, pour qui l’agriculture est un véritable mode de vie », de déclarer M. Pellerin.

Il a rappelé, par ailleurs, que les Québécois jouissent de produits alimentaires parmi les moins chers au monde et de la meilleure qualité. Le Québec fait en effet figure de proue en matière de salubrité et d’innocuité alimentaire parce que les agriculteurs et agricultrices ont à coeur la qualité de leurs produits de même que la satisfaction des consommateurs. C’est pourquoi ils adaptent continuellement leurs façons de faire pour répondre aux exigences des consommateurs. La variété, la fraîcheur et les prix compétitifs, le tout dans des pratiques respectueuses de l’environnement, sont les principaux critères qui guident la production agricole québécoise.

Rappelons que l’agrotourisme constitue un secteur économique important au Québec, avec plus de 600 fermes. Il joue en effet un rôle majeur sur le plan économique, social et professionnel. Les activités agrotouristiques permettent aux producteurs, dans plusieurs cas, de diversifier leurs revenus tout en contribuant à la mise en marché de certains produits agricoles et agroalimentaires, particulièrement les produits de niche ou les produits du terroir. Par ailleurs, elles sont un extraordinaire moyen de sensibiliser le public aux réalités de l’agriculture et de l’informer sur la profession agricole et sur ses pratiques. Pour les agriculteurs et les agricultrices, gens de la terre, c’est d’abord et avant tout l’occasion d’être en contact avec ceux et celles qu’ils nourrissent

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires