La Coop fédérée met la main sur des activités de Cargill

La Coop fédérée annonce l’acquisition de 13 établissements appartenant à Cargill en Ontario. L’entente comprend l’achat d’activités liées aux grains et aux intrants en de Cargill. La Coop achète aussi 50% des actions détenues par Cargill dans South West Ag Partners, une coentreprise qui comprend 14 établissements de grains et d’intrants en productions végétales en Ontario.

Voici les établissements inclus dans la vente à la division agricole de La Coop fédérée :

  • Grains Cargill : Melbourne; Princeton; Shetland; Staples; Talbotville
  • Intrants agricoles Cargill : Alliston; Clinton; Courtland; Harriston; Harrow; Melbourne; Mount Albert; Princeton; Shetland; Talbotville; Tilbury; Waterford
  • Grains South West Ag Partners : Becher; Grande Pointe; Palmerston Grain; Rutherford; Tupperville; Wallaceburg; Hasta Farms; Jaquemet Farms; McEwan Farms; Maidstone; Shawridge Farms
  • Intrants agricoles South West Ag Partners : Becher; Dover; Eberts; Ridgetown; Rutherford

La vente ne comprend pas le terminal d’exportation à Sarnia et l’entreprise de ventes en gros d’intrants agricoles AgResource.

La transaction a eu lieu par le biais de la division agricole de la Coop. Les modalités de la vente n’ont pas été dévoilées mais cette dernière devrait être complétée au 2e trimestre de 2018.

L’ajout de ces établissements est vu comme un complément aux exploitations existantes de la division agricole de La Coop fédérée en Ontario. Elle détient déjà quatre terminaux de fertilisants, 16 coentreprises locales de détail et un groupe de commerce de grains, a fait savoir la coopérative.

« Cette transaction s’inscrit dans le plan de croissance durable de La Coop fédérée et de sa division agricole qui comprend le réseau de détail Agromart et nos entreprises de commerce de grain. Cette entente nous aidera à poursuivre notre important programme d’expansion ailleurs au Canada et à demeurer compétitifs sur les marchés du grain et des intrants agricoles », a expliqué Gaétan Desroches, chef de la direction de La Coop fédérée.

Sébastien Léveillé, vice-président exécutif agricole de La Coop a dit avoir confiance que les clients actuels demeureront en raison des différents services offerts, tels que les intrants en production végétale, la manutention, la commercialisation et le réseau de détaillants agricoles en place.

 

Source: La Coop fédérée

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires