La Coop fédérée poursuit sa consolidation

Quatre coopératives de la Montérégie fusionnent

Les coopératives agricoles Agrilait, Comax, Montérégiennes et Sainte-Hélène ont voté pour fusionner leurs activités. Elles laisseront leur place à Agiska Coopérative qui verra le jour officiellement à l’automne 2021, sous approbation du Bureau de la concurrence.

Selon la Coop fédérée, la fusion des quatre coopératives concerne plus de 2365 membres agricoles et 750 employés. La décision du regroupement s’est faite pour des raisons d’efficacité et de rentabilité, “tout en préservant les relations de proximité essentielles à la vitalité de notre région”, indique la Coop.

« Par ce regroupement, nous aurons une meilleure synergie opérationnelle et administrative permettant des économies de coûts, des masses critiques et la possibilité de bénéficier de la complémentarité de l’expertise et des compétences de nos employés », ont fait savoir les quatre présidents des conseils d’administration des coopératives.

L’opération s’inscrit aussi dans la stratégie de modernisation du modèle d’affaires agricole du réseau des coopératives membres de la Coop, appelée Vision 2020. Plusieurs autres regroupements ont eu lieu depuis deux ans.

Le siège social de la nouvelle coopérative sera situé à Saint-Hyacinthe. Chacune des quatre coopératives fusionnées seront représentées en fonction de la représentativité et du chiffre d’affaires. Le sort des autre bureaux sera décidé par le futur conseil d’administration.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires