La FCA satisfaite de la signature du Cadre stratégique pour l’agriculture

Halifax (Nouvelle-Écosse), 28 juin 2002 – La Fédération canadienne de l’agriculture (FCA) est encouragée par les progrès réalisés dans l’adoption du Cadre stratégique pour l’agriculture et l’agroalimentaire qui a été signé à Halifax à l’occasion de la réunion des ministres fédéral, provinciaux et territoriaux de l’Agriculture.

« Bien que le libellé du cadre n’inclue pas tous les changements demandés par l’industrie de l’agriculture, ce cadre nous offre la possibilité de créer, de concert avec le gouvernement, des programmes efficaces dans les domaines de la salubrité des aliments, de l’environnement, du renouvellement, des sciences et de l’innovation et de la gestion des risques commerciaux », a déclaré Bob Friesen, président de la FCA.

M. Friesen a pris la parole à la réunion d’une demi-journée des ministres provinciaux qui précédait immédiatement la réunion annuelle et a souligné la nécessité de faire preuve de souplesse dans la formulation du texte juridique et a encouragé les ministres à continuer à faire des progrès à long terme.

Ce message a été également été transmis le lendemain quand M. Friesen, en la compagnie du premier vice-président de la FCA et président de l’Union des Producteurs Agricoles, Laurent Pellerin, et le deuxième vice-président de la FCA, M. Martin Shauf, a donné un discours à l’ensemble des ministres au commencement de leur réunion annuelle.

« L’industrie a insisté vivement pour que le libellé du cadre fournisse la souplesse dont nous avons besoin pour mettre sur pied des programmes efficaces de gestion des risques commerciaux », a affirmé M. Friesen. « L’accord devait être formulé de sorte que toutes les options restent ouvertes jusqu’à ce que nous puissions déterminer avec le gouvernement ce qui marche et ce que ne marche pas. Nous estimons que cet accord est un pas dans la bonne direction en rendant cela possible. »

Bien que l’accord n’ait pas été signé par la Saskatchewan, le Manitoba et le Québec, le gouvernement fédéral a fait savoir que ces provinces pourront le faire à un moment ultérieur. La FCA encourage fortement les gouvernements à collaborer étroitement ensemble pour résoudre toute question en suspens afin que tous les producteurs canadiens puissent bénéficier de cette politique agricole à long terme.

« La FCA a été et demeure résolue à assurer l’établissement d’un cadre stratégique à long terme financé convenablement pour que l’industrie puisse cesser d’avoir à gérer une crise après l’autre », a affirmé M. Friesen. « Mais nous sommes déçus par le fait que les ministres ne sont parvenus à s’entendre sur l’attribution des 1,2 milliard de dollars en financement temporaire annoncé la semaine dernière. Il est crucial à ce moment précis pour les producteurs d’obtenir ces fonds rapidement, selon les difficultés financières qu’ils ont subies.

« Il est essentiel maintenant pour le gouvernement de créer un partenarait avec l’industrie plutôt que de simplement la consulter pour décider des détails des programmes qui seront nécessaires pour créer une solide industrie agroalimentaire au XXIe siècle », a ajouté M. Friesen.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture

http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires