La ministre d’Etat Linda Goupil salue le moratoire en production porcine

Québec (Québec), 1 mai 2002 – La ministre d’Etat à la Solidarité sociale, à la
Famille et à l’Enfance et ministre responsable de la région de la Chaudière-
Appalaches, Mme Linda Goupil, salue le geste de ses collègues, le ministre
d’Etat aux Affaires municipales et à la Métropole, à l’Environnement et à
l’Eau, M. André Boisclair, et le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et
de l’Alimentation, M. Maxime Arseneau, concernant l’annonce d’un moratoire sur

toutes productions porcines au Québec.

La ministre Goupil se dit heureuse de la suspension de l’émission de
nouveaux permis d’ici au 15 juin ainsi que de la mise sur pied d’un comité de
travail sur la question.

« Ce temps d’arrêt permettra aux différents intervenants de concentrer leurs énergies à la recherche de solutions concrètes permettant un juste équilibre entre le développement durable de l’agriculture et la qualité de vie des femmes et des hommes », a déclaré la ministre.

La région de la Chaudière-Appalaches, la deuxième région agricole en
importance au Québec, est l’une des plus touchées par les inconvénients de la
production porcine en produisant plus de 75 % des surplus en phosphore.

« L’annonce d’aujourd’hui démontre que notre gouvernement a la volonté

ferme d’agir. Déjà à l’été 2001, nous nous sommes réunis afin de mettre en
place une équipe de travail interministérielle qui verrait à trouver des
solutions à ce problème de taille pour l’ensemble du Québec et spécialement
pour la région de la Chaudière-Appalaches. Nous sommes donc à même de
constater le bien-fondé de ces efforts antérieurement amorcés » a conclu
Mme Goupil.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de la Solidarité sociale

http://www.mss.gouv.qc.ca/

Commentaires