La pluie anéantit la récolte australienne

La pluie qui s’abat sur l’Australie est en train de transformer ce qui s’annonçait être la plus grande récolte de blé de l’histoire en véritable cauchemar.

Il a tellement plu sur l’est de l’Australie la semaine dernière et en fin de semaine que les observateurs estiment que plus de la moitié de la récolte sera déclassée et servira à l’alimentation animale.

Lundi, l’agence Bloomberg rapportait que dans l’état de Victoria, le troisième en importance pour sa production de blé en Australie, de 30 à 50 % de la récolte sera déclassée. Les tempêtes ont aplati certains champs, de sorte qu’on prévoit 10 % moins de rendement.

Le blé avait pourtant connu un départ sous d’excellentes conditions, de quoi livrer des rendements records. En début de semaine dernière, l’Australian Bureau of Agriculture and Resources Economics and Science estimait la récolte de blé du pays à 26,8 millions de tonnes métriques, un sommet historique, 22 % plus élevé que la récolte de 21,9 millions de tonnes de la saison précédente.

Selon le Rabobank Group, la récolte australienne de blé s’établirait maintenant dans les environs de 22,5 à 23 millions de tonnes.

Déjà retardée près de quatre à cinq semaines à cause des précipitations, la récolte s’annonce très difficile. Certains champs sont inondés, d’autres si mouillés que les producteurs craignent de s’embourber avec les équipements de récolte.

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires