La propagation d’un virus porcin inquiète le sud de la Chine

Pékin (Chine), 10 août 2005 – Inquiétude dans le sud de la Chine: un homme se trouve dans un état grave après avoir été contaminé par un porc malade qui a ensuite été vendu sur un marché local. Depuis, les autorités n’ont pas réussi à retrouver les clients qui ont acheté cette viande, a révélé mercredi le quotidien officiel « China Daily ».

Cet homme vivant à Yangjiang, dans la province de Guangdong, a été infecté par le « streptococcus suis », une bactérie habituellement présente chez le porc, par une plaie à la main alors qu’il était en train de tuer des porcs jeudi dernier, selon le journal.

Tombé malade, il a été admis à l’hôpital vendredi et se trouvait dans un état critique mardi.

La viande des porcs qu’il a abattus a été vendue sur un marché local par son épouse et pour l’instant, les enquêteurs n’ont pas réussi à retrouver les acheteurs, souligne le journal, en précisant que l’épouse de l’homme qui est tombé malade et ses deux filles n’ont pas contracté la maladie.

Cet homme est la deuxième personne à avoir été infectée à Guangdong depuis l’émergence de l’épidémie au mois de juin.

Dans la province du Sichuan (sud-ouest de la Chine), 39 personnes sont mortes de cette maladie depuis le mois de juin, et on a recensé 214 cas présumés et confirmés, a annoncé mercredi les services sanitaires provinciaux.

Plus de 29 000 kilos de porc infecté a été saisi et les autorités ont retiré les permis de vente à 532 marchands de viande dans le Sichuan depuis l’apparition de l’épidémie, a annoncé vendredi l’agence de presse officielle Chine Nouvelle.

Source : AP

Commentaires