La rencontre de l’OMC au Qatar est essentielle à l’établissement d’un optimisme mondial

Ottawa (Ontario), 7 novembre 2001 – Selon la Chambre de Commerce du Canada, l’économie mondiale serait gagnante si une nouvelle ronde de négociations sur le commerce multilatéral émergeait de la réunion de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) qui débutera cette semaine à Doha, Qatar. L’annonce a été faite conjointement avec le Conseil canadien pour le commerce international dans le cadre d’un énoncé commun d’objectifs pour Doha, qui a été publié aujourd’hui.

« Une nouvelle ronde de négociations commerciales est essentielle à la santé à long terme de l’économie mondiale », a déclaré Nancy Hughes Anthony, présidente et chef de la direction de la Chambre de Commerce du Canada. « Ce serait une victoire symbolique de taille pour la coopération globale et un vote de confiance à l’égard d’un système de commerce international fondé sur des règles », a-t-elle poursuivi.

La Chambre de Commerce du Canada appuit la position annoncée du gouvernement du Canada en faveur d’une nouvelle ronde exhaustive de négociations de l’OMC visant, notamment, l’accès aux marchés, la facilitation du commerce et l’investissement. Dans le secteur de l’agriculture et de l’agroalimentaire, la Chambre accorde également une priorité à la réduction substantielle ou à l’élimination du soutien interne faussant les échanges, à l’exclusion des subventions à l’exportation et à des améliorations substantielles à l’accès au marché.

Les résultats des négociations de l’OMC importent énormément au Canada et au milieu canadien des affaires parce que les règles de l’OMC établissent le cadre d’exercice des activités des entreprises. La Chambre de Commerce du Canada accueille favorablement l’accession de la Chine et de Taipeh à l’OMC et ajoute que quelque 28 autres pays tentent de devenir membres. La Chambre estime qu’il est dans l’intérêt du Canada d’intégrer ces pays au système de commerce multilatéral, car on contribuera ainsi à clarifier les règles et à ouvrir de nouveaux marchés.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Chambre de Commerce du Canada

http://www.chamber.ca/

Commentaires