La saison de la motoneige est en péril dans plusieurs régions du Québec

Laval (Québec), 6 décembre 2005 – La réussite de la saison de la motoneige dans de nombreuses régions touristiques du Québec inquiète et préoccupe grandement l’industrie touristique. C’est pourquoi ATR associées du Québec, aunom de 20 régions touristiques et de leurs 9 719 entreprises et organismesmembres, interpelle les différents acteurs, autant gouvernemental, municipalque le milieu agricole, impliqués dans le conflit sur la fiscalité municipaleet de la fermeture des sentiers de motoneige à prendre conscience de l’urgencede régler le dossier dans les prochains jours afin d’éviter de mettre en périlun grand pan de la saison touristique.

L’importance des enjeux est majeure. Les retombées économiques de lapratique récréotouristique de la motoneige et du quad sont évaluées à près de1 milliard de dollars par année et sont essentielles à la santé de l’industrietouristique. « Certains établissements d’hébergement nous ont fait part quedans une très large mesure, leur chiffre d’affaires provient des utilisateursdes sentiers de motoneige. Si la situation perdure, pour plusieurs d’entreeux, l’impact sur leur chiffre d’affaires sera tel que l’existence même deleur entreprise sera en jeu et de nombreuses pertes d’emplois s’en suivront.De graves conséquences sont à prévoir et viendront affecter l’économie desrégions et celle de l’ensemble du Québec si le dossier ne se règle pasrapidement » mentionne Jocelyn Carrier, président d’ATR associées du Québec.

Il est indéniable que la situation actuelle menace l’impact des effortsdéjà consentis (investissements publicitaires, outils de promotion, salonsintra ou hors-Québec, achats d’équipements, négociations de droits de passage,etc.) par les associations touristiques régionales du Québec (ATR) et par tousles autres acteurs de l’industrie touristique (établissements d’hébergement,clubs de motoneigistes et de quadistes, ministères, etc.) impliqués dans ledéveloppement et la promotion de la motoneige et du quad, deux produitsessentiels pour l’économie de nombreuses régions. C’est plus de 45.6 M$ quisont investis annuellement par les ATR pour la mise en marché de l’ensembledes produits touristiques.

D’autre part, ATR associées du Québec est sensible à la cause desagriculteurs, mais trouve inadmissible que l’industrie touristique soit priseen otage dans le conflit actuel. Depuis de nombreuses années, les régionstouristiques et de nombreux autres intervenants régionaux font des efforts deplus en plus importants pour encourager le développement et la promotion del’agrotourisme.

ATR associées du Québec invite donc toutes les parties à agir avecdiligence afin qu’un terrain d’entente soit trouvé rapidement etdéfinitivement dans ce conflit pour éviter que la situation devienne critique.Il ne reste que quelques jours avant que soit mise en danger la réussite de lasaison touristique de motoneige.

ATR associées du Québec est une organisation sans but lucratif regroupantvingt des vingt et une associations touristiques régionales (ATR). Ellereprésente et défend les intérêts collectifs des ATR tout en leur offrantdifférents services. De plus, ATR associées du Québec assure la mise en oeuvredes programmes de signalisation touristique à titre de mandataire du ministèredu Tourisme et du ministère des Transports du Québec.

Interlocuteurs régionaux privilégiés en matière de tourisme auprès dugouvernement du Québec et du ministère du Tourisme, les associationstouristiques régionales (ATR) sont des organismes privés sans but lucratif.Elles sont les maîtres d’oeuvre en matière de concertation régionale,d’accueil, d’information, de promotion, de développement et de signalisationtouristique sur leur territoire.

Les vingt ATR regroupent 9 719 entreprises et organismes de tous lessecteurs d’activités de l’industrie touristique : hébergement, restauration,attractions touristiques, centres de congrès, événements culturels, etc. Ellescontribuent au développement et à la mise en valeur de l’industrie touristiquequébécoise au bénéfice de l’ensemble des régions du Québec.

Commentaires