La saison de motoneige en péril dans les Basses-Laurentides

St-Eustache (Québec), 8 décembre 2005 – Les représentants des huit clubs de motoneigistes de la région des Basses-Laurentides et de Laval ont rencontré l’UPA régionale et ses syndicats locaux afin discuter la décision des producteurs agricoles de bloquer les pistes de véhicules hors route pour faire pression sur le gouvernement dans leurs revendications sur la taxation municipale.

Au cours des dernières années, le fardeau fiscal municipal s’est déplacévers la classe agricole créant ainsi une iniquité entre les producteursagricoles et leurs concitoyens. Les pressions de l’étalement urbain et laspéculation sur les meilleures terres ont eu comme conséquence uneaugmentation radicale de l’évaluation municipale des terres agricoles, enparticulier dans certaines municipalités de la région. Pour les fermes dontles actifs de production sont imposés au même taux que les résidences privées,le compte de taxes a littéralement bondi.

Pour Richard Maheu, président de l’UPA Outaouais-Laurentides, la patiencedes agriculteurs est à bout. « Ca fait plus de trois ans que le dossier traîneen longueur et que le gouvernement, qui a d’ailleurs reconnu cette iniquité etaffirmé sa volonté de rétablir la situation, nous ballote d’une échéance àl’autre, d’un ministère à l’autre et même d’un ministre à l’autre » de dire leprésident de l’UPA régionale. Il rajoute : « l’industrie touristique hivernaleau Québec profite directement de la générosité des producteurs agricoles quiautorisent gratuitement et volontairement le passage des motoneiges sansqu’ils ne bénéficient d’aucune retombée ». Les agriculteurs sont conscients deleur contribution au développement régional. « On a toujours été de bonne foiet on n’a jamais rien demandé en échange ni aux citoyens, ni aux commerçants,ni aux municipalités qui profitent tous directement de notre contribution. ».Les dernières offres faites par le gouvernement ont été rejetées unanimementpar les membres de l’UPA réunis en congrès provincial la semaine dernièreparce qu’elles ne feraient que régler qu’une partie du problème.

Pour la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec, il ne fait aucundoute que si les amateurs de véhicules hors route peuvent pratiquer leuractivité préférée, c’est en grande partie grâce à la générosité desproducteurs agricoles qui les laissent accéder et sillonner leurs terres. PourMicheline Daigle, vice-présidente de la Fédération des clubs de motoneigistesdu Québec et administratrice pour la région des Laurentides, les amateurs demotoneige sont sympathiques à la cause des producteurs. « Notre fédérationjouit d’une entente cordiale et d’un respect mutuel avec les agriculteurs dela région sans qui la pratique de nos activités serait difficile ». D’ailleurs,les délégués de la Fédération des clubs de motoneigistes du Québec avaientvoté une recommandation d’appui des revendications des producteurs agricoleslors de leur assemblée annuelle en septembre dernier.

Réunis dans une assemblée qui regroupait les représentants de l’UPA desBasses-Laurentides, de Laval et de Lanaudière, des clubs de motoneigiste de larégion des Basses-Laurentides et de la Fédération des clubs de motoneigistesdu Québec, les parties concernées ont pris la position commune de respecterles accès interdits sur les terres agricoles. Pour l’initiateur de larencontre, M. Daniel Breton, président du Club Les Lynx de Deux-Montagnes, lesclubs sont présentement en pleine période de recrutement de leurs membres. « Lacotisation de nos membres nous permet de maintenir nos opérations durant lasaison. Tout ce joue avant le 15 décembre » nous dit-il. M. Breton lance un crid’alarme : « Le gouvernement doit absolument prendre une décision rapidement.C’est la saison et la survie de nos clubs qui en dépendent ».

Le territoire des Basses-Laurentides et de Laval compte 1220 entreprisesagricoles représentées par six syndicats UPA locaux et huit clubs demotoneigistes représentant plus de 4000 membres.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires