La saison des sucres est lancée

Les Producteurs et Productrices acéricoles du Québec publie également un livre sur les 100 ans de l'acériculture

Les Producteurs et Productrices acéricoles du Québec (PPAQ) ont officiellement lancé la saison 2020 des sucres. C’est à l’établière située au Parc du Bois-de-Coulonge, à Québec, que le coup d’envoi a été donné, en présence du ministre du MAPAP, André Lamontagne.

Le groupe en a aussi profité pour souligner le 30e anniversaire de la mise sur pied du plan conjoint en acériculture.

Les représentants des Producteurs et productrices acéricoles du Québec (PPAQ) ont de plus durant l’événement annoncé le lancement du livre Si l’érable m’était conté, qui relate 100 ans d’histoire en acériculture au Québec. Les PPAQ ont voulu profiter de l’anniversaire pour mieux faire connaître leur histoire et ce patrimoine.

Serge Beaulieu, président des PPAQ depuis 2007, était présent en 1989 lors de la création du plan conjoint. « Si devenir producteur acéricole à temps plein et en faire sa profession était presque impossible à imaginer des années 1950 aux années 1980, il existe maintenant, en 2020, de nombreuses régions au Québec où l’acériculture est devenue la principale production agricole. »

Selon le groupe, l’acériculture représente aujourd’hui 10 500 emplois à temps plein au Québec et génère 600 millions de dollars.

M.Beaulieu a avancé que la convention avait permis de créer un environnement stable pour l’industrie acéricole, ce qui l’a fait passer d’une activité économique d’appoint à un secteur économique à part entière.

 

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires