L’ACIA envisage de stopper l’abattage des poulets dans la vallée du Fraser

Vancouver (Colombie-Britannique), 19 mai 2004 – L’abattage des poulets dans la vallée du Fraser, en Colombie-Britannique, pour enrayer une épidémie d’influenza du poulet, pourrait cesser bientôt.

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) entend toutefois poursuivre l’abattage des poulets et dindes dans un secteur de trois kilomètres où la présence du virus a déjà été confirmée. Mais rien n’est aussi sûr pour les autres fermes des alentours où aucun cas d’infection n’a été noté.

« Une fois que nous en aurons fini avec l’abattage en cours, on réfléchira sur les mesures à suivre », a indiqué le Dr Cornelius Kiley, de l’ACIA.

Un total de 19 millions de volailles doivent être abattus, mais si les autorités décident de mettre fin à l’opération, 12 pour cent des 19 millions de poulets élevés entre Vancouver et Hope pourraient être sauvés. Dans la plupart des cas, il s’agit de poules pondeuses et de géniteurs de poulets à rôtir dans la région de Chilliwak, où le virus de la grippe du poulet n’a pas été repéré.

Entre-temps, selon le Dr Kiley, le nombre de fermes infectées demeure à 41, ce qui indique que la situation est maîtrisée.

Source : PC

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA)
http://www.cfia-acia.agr.ca/

Commentaires