L’agriculture en 2023

Les prix des grains devraient continuer à descendre jusqu’en 2015, puis amorcer une lente progression jusqu’en 2023. C’est ce que prédit le Département américain de l’agriculture (USDA) dans son rapport USDA Agricultural Projections to 2023.

Publié le 21 février dernier, le rapport présente entre autres une série de prédictions sur l’évolution des prix, de la production et des superficies des principales cultures.

Source : USDA

Prix du soya, du blé et du maïs à la ferme, 2012-2024
Source : USDA

Ainsi, le USDA prévoit que le prix du boisseau de maïs à la ferme chutera à 3,65 $ en 2014-2015, puis atteindra un creux de 3,30 $ l’année suivante. Il remontera lentement, pour atteindre 4,20 $ en 2023-2024. L’époque des hauts prix des grains serait donc dernière nous!

Le USDA prévoit que la superficie ensemencée de maïs baissera de 95,3 millions d’acres cette année à 88,5 millions d’acres en 2023. La production devrait néanmoins continuer à augmenter, grâce à des gains de rendement.

Le rendement moyen de maïs passerait de 160,4 boisseaux à l’acre cette année à 183,6 boisseaux à l’acre en 2023. Les prévisionnistes du USDA croient que les rendements de maïs peuvent augmenter de deux boisseaux à l’acre tous les ans.

Soya
Le prix du soya serait lui aussi inférieur en 2023 qu’il ne l’est actuellement. D’après le USDA, il baisserait à 8,85 $ le boisseau en 2015-2016, pour remonter lentement jusqu’à 10,15 $ en 2023-2024.

La superficie en soya aux États-Unis atteindrait 78 millions d’acres l’an prochain, puis resterait inchangée jusqu’en 2023. Cependant, les rendements connaîtront une nette augmentation, de 43 boisseaux à l’acre cette année à 49,2 boisseaux à l’acre en 2023. Ainsi, la production totale de soya continuera à croître.

Consulter le rapport au complet (en anglais)

à propos de l'auteur

Articles récents de André Dumont

Commentaires