L’année 2019 s’inscrit dans les livres des records

Même si l'année n'est pas encore achevée, elle est l'une des plus chaudes jamais enregistrées

L’Organisation mondiale météorologique (OMM)  a déclaré 2019 parmi les trois années les plus chaudes jamais observé, soit depuis 1850. L’année la plus chaude pour l’instant demeure 2016 (+1,01 °C par rapport à la moyenne du XXe siècle).

L’OMM a indiqué que la température moyenne sur  la période de janvier à octobre 2019 a été supérieure de 1,1°C par rapport à la période s’écoulant de 1850 à 1900.

Avec le mois de novembre terminé depuis quelque temps, il a aussi été possible d’établir que le mois de novembre 2019 est le 2e plus chaud jamais enregistré depuis 1880 d’après l’Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA) depuis 2015.

Articles connexes

Image

Selon la NOAA, la température moyenne du globe a été en novembre 2019 supérieure de 0,92 °C à la moyenne de 12,9 °C du XXe siècle. Mois après mois, et surtout en juillet, l’année 2019 a accumulé les records. Il s’agit entre autres, de la deuxième année la plus chaude en Arctique, avec comme conséquence que le pôle Nord se réchauffe deux fois plus vite que le reste de la planète.

L’année 2019 vient conclure une décennie « de chaleur exceptionnelle » avec une accumulation de records battus un peu partout sur le globe dans les dernières années.

Actuellement, l’objectif de l’accord de Paris est de limiter la hausse à entre 1,5 °C et 2 °C. Au rythme actuel des émissions de gaz à effets de serre, la planète se dirige vers +4 ou +5 °C d’ici la fin du siècle.

Source: Futura sciences

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires