Laurent Pellerin reste bien en selle

Québec (Québec), 7 décembre 2001 – Le président de l’Union des producteurs agricoles (UPA), M. Laurent Pellerin, a été réélu par acclamation à la présidence de l’UPA. Il sera assisté à la vice-présidence par M. Christian Lacasse et par Mme Martine Mercier, une nouvelle venue à la tête de l’UPA.

Pour M. Pellerin, producteur de porcs de Saint-Grégoire dans la région de Bécancour, il s’agit d’un cinquième mandat consécutif à la présidence de l’UPA, lui qui a accédé à ce poste pour la première fois en décembre 1993. Pour ce prochain mandat, M. Pellerin entend notamment mettre le cap sur un renforcement de l’action collective, l’intensification des efforts en agroenvironnement et la valorisation de la profession agricole.

M. Christian Lacasse, producteur laitier de Saint-Vallier dans la région de Bellechasse, a été réélu, lui aussi, par acclamation à titre de premier vice-président de l’organisation; il entame ainsi son troisième mandat successif à ce poste, sa toute première élection remontant à décembre 1997. Soulignons qu’à l’UPA, les mandats sont d’une durée de deux ans.

Par ailleurs, fait historique dans les 77 ans d’histoire de l’Union, les délégués ont élu pour la première fois (et par acclamation également) une femme au poste de seconde vice-présidente de l’UPA. Il s’agit de Mme Martine Mercier, productrice d’oeufs d’incubation de Saint-Alexis-de-Montcalm dans la région de Lanaudière. En plus d’être présidente du Syndicat des producteurs d’oeufs d’incubation et présidente de l’Office de commercialisation des oeufs d’incubation, Mme Mercier siège également au conseil exécutif de l’UPA.

Signalons que Mme Mercier succède à M. Gratien D’Amours, qui a occupé le poste de second vice-président durant huit ans. M. D’Amours a annoncé, mardi dernier, à la surprise générale, qu’il avait choisi de quitter ses fonctions pour se consacrer à sa famille et à sa ferme.

Rappelons, en terminant, qu’il s’agissait du 77e congrès général annuel de l’UPA, événement qui s’est toujours déroulé à Québec. A tous les deux ans, le congrès fait l’objet d’un processus d’élections où les délégués, qui représentent les 40 000 producteurs et productrices agricoles membres de l’UPA, procèdent au choix de leurs dirigeants dans la plus pure tradition démocratique.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Union des producteurs agricoles (UPA)

http://www.upa.qc.ca/

Commentaires