Le Bulletin de mai est prêt!

Sébastien Robert pratique l’ensilage en un jour depuis déjà 10 ans. Il maîtrise la technique sur le bout de ses doigts. Aux environs du 25 mai, c’est le point de départ de la récolte d’ensilage. Dès que la graminée est en montaison, c’est le temps de faucher. Puis, la météo dicte le moment précis de la récolte.

Bon an mal an, de nouvelles variétés s’ajoutent aux catalogues des producteurs de semences. Chacun d’entre eux a ses critères propres pour déterminer quelles variétés seront mises de l’avant. Le Bulletin a demandé aux semenciers de dévoiler leurs nouveautés et de se prononcer sur les tendances.

La visite récente d’un producteur de porcs danois en sol québécois produisant plus de 40 porcelets sevrés par truie par année a fait rêver plus d’un éleveur québécois. Mais est-ce réalisable chez nous? Le Bulletin s’est penché sur la question.

De nouvelles règles du jeu sont à l’horizon pour les pesticides. Le gouvernement tente d’instaurer une nouvelle stratégie dans le but de diminuer l’utilisation de cinq molécules jugées à risque pour la santé, les pollinisateurs et l’environnement. Il y aura des répercussions à la ferme. Le Bulletin fait le point.

Éléonore Macle a si bien repris les rênes d’Intermiel de Mirabel que celle-ci a été nommée récemment meilleure entreprise apicole au monde par les producteurs de l’émission américaine World’s Greatest! diffusée à travers les États-Unis. Avec ses 8500 ruches et sa centaine de produits transformés, l’entreprise n’a pas volé cette reconnaissance.

Vous n’êtes pas déjà abonné au Bulletin des agriculteurs? Faites-le en cliquant ici.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires