Le Canada : leader mondial du recyclage des contenants de pesticides

Toronto (Ontario), 4 juillet 2001 – Depuis 1989, l’industrie de la protection des cultures, représentée par l’Institut pour la protection des cultures, fait doucement disparaître sa marque dans l’environnement en récupérant et en recyclant les contenants vides de pesticides utilisés pour la production agricole. En 2000, presque 4,7 millions de contenants ont été recueillis et recyclés, soit 67 % des contenants mis sur le marché.

« Notre taux de récupération s’est considérablement accru en 2000 pour atteindre 67 % comparativement à 62 % l’année précédente, a déclaré Paul Cook, directeur des Services aux membres à l’IPC. Le Canada est le leader mondial dans la gestion des contenants, suivi de l’Allemagne avec un taux de 45 % . »

Plus de 39 millions de contenants vides de pesticides ont été retirés de l’environnement depuis le lancement du programme. Celui-ci est l’une des initiatives de Nous en prenons soin, un programme complet et proactif visant la protection de la santé et l’assurance de la sécurité des Canadiens et de leur environnement tout au long du cycle de vie des produits pour la protection des cultures. Développé par l’Institut pour la protection des cultures, Nous en prenons soin est la plus importante initiative volontaire d’autoréglementation d’une industrie au Canada.

« Pour la première fois depuis le début du programme, nous avons recyclé 100 % du plastique recueilli et pour la deuxième année consécutive, nous n’avons plus de plastique en stock pour le début de la nouvelle saison », a souligné M. Cook. Les contenants sont recyclés pour faire des piquets de clôture, des poteaux pour glissières de sécurité routière et de l’énergie et toutes les usines de recyclage ont augmenté leur productivité.

Le nombre de centres de collecte continue de croître partout au Canada, avec plus de 1 000 sites désignés en exploitation en 2000. Parmi ces sites, on compte des détaillants et des centres municipaux de récupération. Ce programme national permet à presque tous les utilisateurs de pesticides agricoles et commerciaux de faire recycler leurs contenants vides.

« L’industrie investit des millions pour travailler de façon responsable pour protéger les personnes et l’environnement, a précisé Lorne Hepworth, président de l’Institut pour la protection des cultures. Le programme de gestion des contenants n’est que l’un des volets de la gestion du cycle de vie des produits de Nous en prenons soin qui permet de réduire les risques pour tous les Canadiens – de la recherche et développement à la fabrication et à l’entreposage, jusqu’à la collecte sécuritaire et à l’élimination des pesticides périmés et superflus. Tout cela fait partie de nos efforts continus visant à protéger l’environnement et à soutenir une agriculture durable. »

L’Institut pour la protection des cultures est une association manufacturière sans but lucratif qui représente les fabricants, les
concepteurs et les distributeurs de solutions phytoscientifiques pour l’agriculture, la foresterie et la lutte antiparasitaire. Sa mission est de soutenir une agriculture durable au Canada en travaillant en coopération avec les autres en faisant régner la confiance et en insistant sur les technologies phytoscientifiques.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Institut pour la protection des cultures (Crop Protection Institute)

http://www.cropro.org

Commentaires