Le dindon bien apprêté

30 novembre 2001 – Le dindon est une viande maigre, à la valeur nutritive supérieure. De plus, son goût fin et sa texture délicate enchantent les gourmets et s’accordent bien à cette période de festivités où l’on recherche une touche de raffinement. Ce qui ne l’empêche pas d’être simple et agréable à préparer : le dindon cuit rapidement et se cuisine de mille et une façons. Et la tradition qui veut que l’on serve de la dinde dans le temps des Fêtes est aujourd’hui renouvelée par la multitude de découpes de dindon, ce qui permet à chacun de trouver exactement ce qu’il lui faut, quels que soient l’occasion et le nombre de convives.

Le dindon est une viande tendre, au goût fin, à la texture délicate. On lui a parfois reproché d’être sèche. Il n’en est rien. Il suffit de retenir quelques règles de cuisson toutes simples pour obtenir une viande juteuse à souhait.

Les règles d’or de la cuisson du dindon

  • Pour conserver la tendreté du dindon, évitez de le brusquer. Le saisir à feu vif n’est pas une bonne idée. Faites-le plutôt dorer au poêlon, quelques minutes à feu moyen, puis poursuivez la cuisson à feu doux.
  • Terminez toujours la cuisson des découpes avec des liquides (sauce d’accompagnement, jus, bouillon, etc.) et couvrez pour bien conserver l’humidité.
  • Quand vous préparez vos découpes au poêlon ou au wok, couvrez durant les dernières minutes de cuisson.
  • Faites d’abord dorer le rôti de dindon avant de le cuire au four. Déposez-le au four avec un peu d’eau et couvrez. Une fois cuit, laissez-le reposer environ 5 minutes avant de le trancher.

Les indices d’une cuisson parfaite

  • Le dindon est cuit quand il perd sa teinte rosée.
  • Pour les découpes plus volumineuses, le thermomètre à viande est très utile. Insérez-le dans la partie la plus charnue de la viande, sans toucher à l’os. Quand il indique 77 oC (170 oF), le dindon est cuit.
  • Voici une autre façon de s’assurer que le dindon entier est cuit : l’articulation de la cuisse doit se détacher facilement.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Les Mardis Dindon

http://www.lesmardisdindon.ca/

Commentaires