Le gouvernement fédéral doit assurer la stabilité du secteur agricole dans son ensemble

Ottawa (Ontario), 18 octobre 2000 – La veille de la présentation du mini-budget préélectoral du gouvernement, Bob Friesen, président de la FCA, a rencontré le premier ministre Jean Chrétien pour discuter des besoins immédiats du secteur canadien de l’agriculture ainsi que de ses possibilités d’investissement pour l’avenir.

« M. Chrétien a écouté attentivement notre exposé de la situation à laquelle sont confrontés tous les agriculteurs canadiens, affirme M. Friesen. Nous avons parlé de l’immense inégalité qui existe entre le niveau d’aide apporté aux agriculteurs canadiens et celui des Américains et des Européens et nous avons mentionné, plus particulièrement, l’insuffisance du soutien offert aux producteurs de céréales et de graines oléagineuses. »

Le premier ministre a reconnu qu’un secteur agricole en santé entraînait des retombées économiques et que le milieu agricole était à la base d’une infrastructure essentielle au développement rural.

« Je suis convaincu que notre message a été entendu. M. Chrétien a reconnu l’importance de la stabilité agricole ainsi que des programmes de protection du revenu agricole, déclare M. Friesen. Il a également compris le besoin de neutralité dans les échanges pour que l’industrie dans son ensemble bénéficie du soutien. »

Au moment où le déclenchement des élections devient imminent, la FCA et ses organismes membres se préparent à intensifier la communication avec les candidats et les chefs de parti afin de faire des pressions pour que l’on investisse davantage en agriculture.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture

http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires