Ligne de temps

Le ministre MacAulay en Chine pour une 3e fois

Le ministre canadien de l’Agriculture est en mission pour promouvoir les produits canadiens

Après une tournée en Europe à la fin octobre, le ministre canadien de l’Agriculture, Lawrence MacAulay est en mission commerciale en Chine. Arrivé en sol chinois depuis le 2 novembre, le ministre sera en visite pour une durée de huit jours. L’objectif de ces voyages est le même, soit promouvoir les produits canadiens. Bien qu’il s’agisse d’une 3e visite en autant d’année en Chine, le contexte est différent. Il se déroule en effet sur fond de tensions commerciales avec les États-Unis et qui ont mené à l’imposition de tarifs de part et d’autres. La Chine tente de diversifier ses marchés depuis, surtout quant à ses approvisionnements en soya américain.

Articles connexes

Le ministre a prévu de visiter les villes de Shanghai, de Qingdao et de Beijing où doit rencontrer des représentants de l’industrie et des représentants du gouvernement. M.MacAuley est accompagné d’une délégation de 300 personnes,  dont des dirigeants d’ industries du secteur agricole et des partenaires provinciaux. Deux autres ministres canadiens doivent se rendre en Chine,  le ministre des Finances Bill Morneau, et le ministre de la Diversification du commerce international Jim Carr.

Le ministre MacAulay a assisté à l’Exposition internationale chinoise de l’importation (EICI) à laquelle participe 60 exposants canadiens. Il doit aussi participer au salon Food and Hotel China (FHC) avec plus de 80 entreprises canadiennes actives dans le secteur agricole.

Sur les réseaux sociaux, le ministre a indiqué qu’il s’agissait de la  « plus grande mission commerciale agricole canadienne jamais organisée en Chine ». Elle fait partie des initiatives mises en place pour augmenter les exportations agroalimentaires du Canada à 75G$ d’ici 2025.

La Chine tente de son côté d’ouvrir son marché à sa classe moyenne en expansion, d’où la tenue de ces salons et foires commerciales ouverts aux entreprises et aux gouvernements étrangers. Près de 100 pays devaient participer au EICI.

Selon le gouvernement canadien, les Chinois ont importé en 2017 pour 8,6G$ de produits agricoles, agroalimentaires et de la mer. La mission commerciale agricole en Chine en 2017 a engendré plus de 300 M$ en nouvelles ventes, en bleuets, orge, vins de glace et génétique porcine. La Chine serait le deuxième plus important partenaire commercial du Canada dans les domaines de l’agriculture et de l’alimentation.

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires