Le secrétaire d’État Paradis à la défense des intérêts des producteurs de porc

Saint-Hyacinthe (Québec), 5 avril 2007 – L’honorable Christian Paradis, secrétaire d’État à l’Agriculture, a fait une déclaration après s’être adressé aux producteurs de l’industrie porcine du Québec réunis à l’Expo-Congrès du porc du Québec 2007, à Saint Hyacinthe.

« Le secteur porcin du Québec joue un rôle très important dans l’économie québécoise et canadienne. Le nouveau gouvernement du Canada est extrêmement conscient des temps difficiles que connaît ce secteur. Nous continuons d’examiner attentivement cette situation.

« Je tiens à féliciter le Congrès du porc du Québec qui travaille inlassablement pour promouvoir l’image de l’industrie du porc au Québec et au Canada. Vous aidez à renforcer la réputation du Canada dans son ensemble à titre de producteur de denrées agroalimentaires diversifiées, de très haute qualité, salubres et novatrices.

« Notre désir d’appuyer les producteurs est sans équivoque. Le budget de 2007 prévoit des investissements supplémentaires de l’ordre d’un milliard de dollars à l’échelle du pays, dont 600 millions de dollars sont destinés aux agriculteurs afin de les aider à garnir leurs nouveaux comptes d’épargne ainsi qu’un paiement de 400 millions de dollars pour aider les producteurs à faire face aux coûts de production élevés.

« Il faut également faciliter le transfert intergénérationnel. Voilà pourquoi nous augmentons l’exonération cumulative des gains en capital de 500 000 $ à 750 000 $. Cette mesure aura un impact direct sur les prix de transfert, et les agriculteurs et les petites entreprises du Québec pourront ainsi réaliser des économies d’environ 12,6 millions de dollars.

« Le nouveau gouvernement du Canada est prêt à collaborer avec l’industrie porcine en vue de trouver les meilleures moyens possible de relever les défis que doit affronter ce secteur. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires