L’édition de mai est prête!

Les nouveautés en semences fourragères 2019, les bandes riveraines, la peste africaine porcine, voici quelques thèmes abordés dans ce numéro.

Les frères Pascal et Charles-Étienne Pelletier ont une philosophie bien simple : travailler avec le vivant, qu’il se trouve dans les champs ou dans l’étable. Ils ont fait le choix de produire du lait fourrager biologique sur leur ferme située à Sainte-Anne-de-la-Pocatière dans le Bas-Saint-Laurent.

Vous avez aménagé des bandes riveraines le long des fossés et des cours d’eau ? Vous êtes-vous demandé que rapporterait le mètre d’une bande riveraine s’il était cultivé? Pas grand-chose, révèle un simulateur de coût développé par des conseillers agroenvironnementaux.

Articles connexes

La peste porcine africaine fait craindre le pire à toute l’industrie porcine canadienne. Son arrivée pourrait signifier la fermeture de la frontière. Les organisateurs du Word Pork Expo ont même annulé l’événement cette année. Tour d’horizon pour mieux comprendre cette maladie et ce qui est fait pour l’éviter.

Chaque année apporte son lot de nouveautés et de vedettes dans les variétés fourragères. Pour la saison 2019, la popularité de l’herbe du Soudan se confirme, mais la luzerne reste un incontournable. Consultez votre Guide semences fourragères 2019.

À l’heure où de plus en plus de producteurs utilisent les données provenant directement de leur système de traite à la ferme, Le Bulletin des agriculteurs a visité le laboratoire de Valacta situé à Sainte-Anne-de-Bellevue dans la région de Montréal. Il est le deuxième plus grand en Amérique du Nord et une référence au Canada.

Vous n’êtes pas encore abonné? Remédiez à la situation en cliquant ici.

à propos de l'auteur

Journaliste et rédactrice en chef adjointe

Marie-Claude Poulin est journaliste et rédactrice en chef adjointe au Bulletin des agriculteurs.

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires