Les agriculteurs des prairies reçoivent 95 % des recettes totales de La CCB pour 2003-2004

Winnipeg (Manitoba), 10 février 2005 – Les recettes de la CCB ont augmenté d’un peu moins de 800 millions de dollars en 2003-2004, pour s’établir à 4,1 milliards de dollars, dont 3,9 milliards, ou 95 %, ont été remis aux agriculteurs des Prairies. Ces chiffres figurent dans le rapport annuel 2003-2004 de la CCB qui vient d’être publié.

Les recettes étaient en hausse dans les quatre comptes de mise en commun, grâce au retour du niveau de production près de la normale après deux saisons de sécheresse, a fait remarquer le président-directeur général, M. Adrian Measner. « La récolte de blé de printemps était une des meilleure de l’histoire, tant sur le plan de la qualité que de la richesse en protéines, puisque plus de 90 % de la récolte a été classée dans les grades nos 1 et 2 », a-t-il déclaré. Les agriculteurs ont livré plus de 18 millions de tonnes de grain dans les comptes de mise en commun du blé, du blé dur, de l’orge de 1er choix et de l’orge fourragère, soit 5 millions de tonnes de plus qu’au cours de la campagne 2002-2003.

Plusieurs des grandes réalisations de 2003-2004 sont présentées dans le rapport annuel de la CCB, a déclaré M. Measner. Au chapitre du commerce, les droits punitifs imposés par les É.-U. sur le blé dur de l’Ouest canadien ont été éliminés, et l’Organisation mondiale du commerce a statué que les pratiques commerciales de la CCB n’étaient aucunement déloyales, déboutant ainsi une plainte des É.-U.

Au chapitre du transport, la CCB a enregistré des économies très importantes rapport à la campagne précédente, soit 51 millions de dollars. Cette somme provient tant des rabais sur les frais de transport et de stockage aux terminaux, que des pénalités financières imposées par la CCB pour non-exécution de contrats en appel d’offres. La CCB a également remis aux agriculteurs le montant record de 15 millions de dollars en bonifications, lesquelles sont payées lorsque les navires quittent le port avant la date de départ prévue.

La CCB a entrepris une importante restructuration de son organisation en 2003-2004, en réduisant ses effectifs de 23 % et en réorganisant ses activités afin de mieux desservir les agriculteurs et les clients. « Les mesures ainsi prises réduiront les coûts administratifs généraux à long terme et garantiront le bon positionnement de la CCB face aux défis qui l’attendent ».

Le rapport annuel 2003-2004 peut être téléchargé du site Web de la CCB à l’adresse www.cwb.ca (sous l’onglet Qui sommes-nous). On peut aussi le commander en appelant la CCB au 1-800-275-4292 ou en envoyant un courriel à l’adresse [email protected]

Contrôlée par les agriculteurs de l’Ouest canadien, la CCB est la plus importante agence de commercialisation de blé et d’orge dans le monde. L’un des principaux exportateurs du Canada, la CCB dont le siège est à Winnipeg vend du grain dans plus de 70 pays et distribue l’intégralité du produit des ventes, moins les frais d’exploitation, aux agriculteurs des Prairies.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Commission canadienne du blé
http://www.cwb.ca/

Commentaires