Les agriculteurs récoltent les fruits de la persévérance du gouvernement ontarien

Fredericton (Nouveau-Brunswick), le 5 juillet 2000 – Le ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Affaires rurales de l’Ontario, Ernie Hardeman, a tenu sa promesse aujourd’hui en obtenant, au nom des agriculteurs de l’Ontario, leur juste part des fonds alloués par le gouvernement fédéral aux programmes de protection de revenu lors de la séance de signature d’une entente cadre nationale pluriannuelle sur les filets protecteurs.







Cette nouvelle entente signifie qu’environ 225 millions de dollars seront injectés annuellement dans les principaux programmes de protection de revenu de l’Ontario.


« La séance de signature qui a eu lieu aujourd’hui prouve qu’il peut être payant d’être persévérant – les agriculteurs de l’Ontario recevront maintenant leur juste part des fonds alloués par le gouvernement fédéral aux programmes de protection de revenu » a déclaré M. Hardeman. « Ce qui est tout aussi important, toutefois, c’est que nous avons permis à cette province d’offrir des programmes vraiment efficaces – des programmes élaborés en Ontario qui tiennent compte et qui satisfont les divers besoins d’une industrie agricole qui offre plus de 200 produits différents. »

Au cours de la dernière année, M. Hardeman et le premier ministre Mike Harris ont fait du partage équitable des fonds alloués aux programmes de protection de revenu une priorité. L’Ontario contribue pour presque 25 p. 100 de la production agro-alimentaire canadienne, ce qui vient d’être confirmé par l’entente signée aujourd’hui.

Cette nouvelle entente signifie qu’environ 225 millions de dollars seront injectés annuellement dans les principaux programmes de protection de revenu de l’Ontario. Les programmes de protection de revenu seront toujours financés conjointement, c’est-à-dire que le gouvernement fédéral fournira 60 p. 100 et les gouvernements provinciaux 40 p. 100.

« Cette entente nous permet d’élaborer des programmes de protection de revenu visant à mettre en oeuvre de nouvelles mesures afin d’assurer une certaine sécurité et une certaine stabilité à notre industrie agricole. De plus, ces mesures encourageront la croissance et l’innovation dans ce qui est déjà la deuxième industrie en importance de l’Ontario. »

« Nous sommes heureux de l’entente signée aujourd’hui qui assure aux agriculteurs ontariens un partage équitable des fonds alloués aux programmes de protection de revenu. La stabilité du revenu est une question importante lorsqu’il s’agit d’assurer la croissance de notre industrie agro-alimentaire, mais il ne s’agit pas de notre seule préoccupation. Nous nous engageons à travailler en étroite collaboration avec les agriculteurs ontariens afin de s’assurer que l’on tienne compte de leurs demandes lorsqu’il s’agit de résoudre d’autres questions ayant une incidence sur cette industrie dynamique. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture, de l’alimentation et des affaires rurales de l’Ontario

http://www.gov.on.ca/OMAFRA/french/

Commentaires