Les caméras de surveillance sauvent des veaux

En élevage vache-veau, s’il n’y a pas de veau, il n’y a pas de revenu. Les caméras de surveillance sont donc d’une grande utilité pour sauver plus de veaux.

Pendant cinq ans, Jimmy Prévost a fait carrière à Montréal avant de revenir dans sa région, la Beauce, en 2000. Il y était spécialisé dans l’installation de systèmes de surveillance. De retour chez lui, il a travaillé comme électricien avant de reprendre la ferme bovine de ses parents à Saint-Victor, il y a quatre ans. Il y a huit ans, Jimmy Prévost a installé un système de caméras de surveillance dans l’étable pour la période des vêlages.

Ce système est toujours en place et n’est pas près d’en sortir. «Nous voulions, mon père (Benoît) et moi, avoir une surveillance plus serrée des animaux au moment du vêlage», raconte-t-il.

Comme plusieurs producteurs vache-veau, Jimmy Prévost fait vêler ses vaches à l’intérieur de l’étable en hiver. Les 100 vaches de la ferme Écoloveau sont logées dans des logettes, puis dans des parcs au moment du vêlage. Par temps froid, l’humidité augmente, car la ventilation diminue. On y retrouve aussi beaucoup de poussière. Il fallait donc un équipement qui puisse durer sous de telles conditions. «La caméra est complètement isolée, explique Jimmy Prévost. Elle permet aussi une vision de nuit par le LED infrarouge.» C’est bien connu, les vaches vêlent souvent la nuit.

2e partie: Le choix de la caméra de surveillance

 

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires