Les dettes de Parmalat dépasseraient les 10 milliards d’euros

Rome (Italie), 30 décembre 2003 – Calisto Tanzi, fondateur du géant italien de l’agroalimentaire Parmalat, incarcéré dans le cadre de l’enquête sur ses comptes, était à nouveau auditionné par les enquêteurs, qui estiment que le groupe est endetté de 10 à 13 milliards d’euros.

Le juge italien chargé de superviser l’enquête estime dans mardi dans la presse que la dette totale de Parmalat est comprise ente 10 et 13 milliards d’euros, soit plus que ce qu’ont admis les représentants de l’entreprise.

Trois enquêteurs se sont à nouveau rendus mardi dans la prison milanaise de San Vittore, où Calisto Tanzi est incarcéré depuis samedi en détention préventive. M. Tanzi a reconnu ludni lors de son interrogatoire que 500 millions d’euros avaient été détournés sur sept ou huit ans par ses directeurs financiers.

Sans confirmer ce chiffre, son avocat Michele Ributti a jugé qu’il était « raisonnable ». Selon lui, les activités de la famille Tanzi dans le tourisme « ont été nourries de financements venus de Parmalat. C’est confirmé. » La famille Tanzi possède notamment la société de tourisme Parmatour, qui accuse de lourdes pertes.

Le magistrat chargé de l’instruction, Guido Salvini, devait décider mardi de l’éventuel maintien en détention préventive de Tanzi, qui a demandé à être placé en résidence surveillée.

Par ailleurs, son fils Stefano, lui aussi ancien dirigeant de Parmalat, s’est rendu mardi matin au bureau du procureur de Parme.

L’affaire Parmalat a commencé le 19 décembre lorsque le groupe italien a révélé que la Bank of America ne détenait pas les près de quatre milliards d’euros indiqués dans ses comptes en septembre. Depuis, le montant des sommes « envolées » n’a fait que croître, la presse italienne allant jusqu’à avancer le chiffre de dix milliards sur les quinze ans qu’auraient duré les malversations.

Parmalat est une des huit plus grandes entreprises italiennes et emploie 36.000 personnes dans le monde. Le groupe a déclaré 7,5 milliards d’euros de chiffre d’affaire en 2002.

Source : AP

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Parmalat Canada
http://www.parmalat-ca.com/

Commentaires