Les grands fromages d’ici sur les tables d’Europe

Montréal, vendredi 3 mars 2000 – Plusieurs très bons fromages québécois ont séduit les nombreux chefs de renommée mondiale invités à partager leur amour de la bonne chère, dans le cadre du volet « Les arts de la table » du premier Festival Montréal en lumière.







Huit fromages, typiquement québécois, ont tout particulièrement retenu l’attention des deux chefs-goûteurs.


Devant cette passion, nous avons demandé à deux chefs de grande réputation – Émile Jung du « Crocodile », à Strasbourg, et Gérard Vié des « Trois Marches », à Versailles – de se prêter à une dégustation, à l’Hôtel Ritz-Carlton, de quelques produits fromagers vedette, en présence d’André Piché, conseiller en fromages et propriétaire de la boutique Maître Corbeau, d’Éric Granger, promoteur de la Route gourmande des fromages fins au Québec, de Philippe Mollé, chef et chroniqueur gastronomique, et de Gilles Saint-Hilaire, chef exécutif du Ritz-Carlton.

Huit fromages, typiquement québécois, ont tout particulièrement retenu l’attention de nos chefs-goûteurs au cours de cette rencontre gourmande rendue possible grâce à la collaboration enthousiaste du Festival Montréal en lumière et de l’Hôtel Ritz – Carlton:


  • Le Capra, fromage fermier de lait de chèvre de la Ferme Suisse Normande de Saint-Roch de L’Achigan;
  • Le Bleu Ermite, fromage persillé de l’Abbaye de Saint-Benoît du Lac;
  • Le Laracam, fromage artisanal de lait cru fabriqué à Notre-Dame-de-Lourdes;
  • Le Barbu, fromage de lait chèvre de la Ferme Suisse Normande de Saint-Roch de L’Achigan;
  • Le Chèvrechon, fromage de lait de chèvre de Fritz Kaiser, de Noyan;
  • Le Brebiouais, fromage de lait cru de brebis de la Ferme Floralpe, à Papineauville;
  • Le Feta de Brebis mariné, affiné à l’huile et aux herbes, de Brebilac, à Sainte-Hélène de Chester;
  • Le Montefino, fromage de lait de chèvre affiné à l’huile et aux herbes de la Ferme Diodati, à Les Cèdres.

Messieurs Jung et Vié se sont fait un plaisir de charger leurs bagages d’une provision de certains de ces fromages inconnus outre-Atlantique afin d’initier leurs collègues européens à ces nouveaux bonheurs gourmands produits au Québec.

Le chef Émile Jung a fait du restaurant « Le Crocodile » une véritable institution et affiche trois étoiles au Michelin depuis 1989. Il était, du 5 au 19 février, l’invité du chef Alain Pignard du « Beaver Club » de l’Hôtel Reine Elisabeth. Quant à Gérard Vié, invité du chef Gilles Saint-Hilaire du ” Café de Paris ” du Ritz-Carlton, du 12 au 16 février, il crée, compose et improvise avec génie dans les cuisines du restaurant « Les Trois Marches » du Trianon Palace, à Versailles, où son savoir-faire lui a valu deux étoiles au guide Michelin.

De cette rencontre, on peut retenir que plusieurs fromages québécois n’ont rien à envier à ceux de France. Monsieur Jacques Puisais, docteur es sciences et fondateur de l’École du goût en France, a eu la même réaction lors de sa visite des Marchés Publics de Montréal, en compagnie de Philippe Mollé, lorsqu’il a découvert le cheddar de la Fromagerie Tournevent.

Commentaires