Les inondations du 1er juillet causent des dommages au territoire agricole

Saint-Georges (Québec), 4 juillet 2002 – Le président de la Fédération de l’UPA de la Beauce, M. Jean-Denis Morin, s’est adressé au Ministre de la Sécurité publique afin de s’assurer que les dommages causés aux entreprises agricoles soient inclus dans le décret à venir.

Des récoltes inondées, des parties de champs en culture emportées par l’eau, des tonnes de roches et de gravier qui se retrouvent sur d’autres superficies cultivées, des routes sectionnées, des chemins forestiers et de ferme minés, ne sont là que les premières constatations des dommages causés par les pluies torrentielles des derniers jours. Pour plusieurs, l’achat de foin, les diminutions des ventes au kiosque ou par autocueillette s’ajouteront aux coûts de réfection et de réaménagement.

Face aux inondations, le Ministre de la Sécurité publique a annoncé qu’il accordera une aide financière pour supporter une partie des dommages des zones sinistrées en Beauce et en Estrie. Il évalue que cette aide pourra varier de 7 à 8 millions $. Le décret est attendu pour le 10 juillet prochain.

Le programme annoncé compterait trois volets, l’un destiné aux municipalités, l’autre aux particuliers et enfin un autre pour les entreprises; ce dernier concernant les bâtiments, l’inventaire et les équipements. Pour M. Morin, il apparaît nécessaire que les particularités de l’agriculture soient prises en compte dans ce programme.

Pour toutes les personnes concernées, la démarche à suivre consiste d’abord à se procurer un formulaire de réclamation auprès de sa municipalité, le remplir, puis l’acheminer au Ministère de la Sécurité publique.

Rappelons que ce genre de programme spécial ne couvre pas les pertes dont il existe une couverture par les assurances disponibles (assurance-récolte ou privée).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération de l’UPA de la Beauce

http://www.fortune1000.ca/upa/

Commentaires