Les ministres du commerce font des progrès à Montréal, mais encore beaucoup reste à faire

Ottawa (Ontario), 30 juillet 2003 – Le ministre du Commerce international, M. Pierre Pettigrew, a décrit la réunion informelle des ministres du Commerce tenue à Montréal cette semaine comme une occasion utile de faire le point avec réalisme sur le travail qui reste à accomplir pour mener à bien le Programme de Doha pour le développement.

« Nous avons encore beaucoup de pain sur la planche et peu de temps, a déclaré le ministre Pettigrew. À tout juste un mois de la Conférence de Cancun, nous devons nous employer de toute urgence à résoudre les problèmes dans les principaux domaines de négociation si nous voulons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés lorsque nous avons lancé le Programme de Doha pour le développement. »

Le ministre Pettigrew vient de terminer trois jours de réunions avec les ministres du Commerce de 25 pays, qui formaient un échantillon représentatif des pays développés et en développement membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).

Plusieurs ministres de l’Agriculture se sont joints aux ministres du Commerce pour discuter de ce qui est considéré dans bien des sphères comme le coeur du Cycle de Doha, soit les négociations sur l’agriculture.

« Pour les producteurs et transformateurs du Canada et ceux du monde entier, il est essentiel que le système commercial dans le secteur agricole connaisse une réforme en profondeur, a indiqué le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. Nous commençons à percevoir certaines indications que des pays de premier plan sont prêts à aller de l’avant, mais il reste beaucoup plus à faire pour que ce mouvement gagne du terrain. »

La réunion de Montréal aura probablement été la dernière occasion pour les ministres de se réunir afin de discuter et d’émettre des idées sur les travaux futurs de leurs représentants à Genève, avant la Conférence de Cancun.

Dans le cadre de l’engagement permanent avec les citoyens sur le programme commercial du Canada, le ministre Pettigrew a rencontré des représentants du milieu des affaires et du monde de l’enseignement, d’organismes regroupant des particuliers et de groupes de défense de l’intérêt public, avant la réunion informelle. Le ministre Pettigrew s’est également joint au ministre Vanclief pour rencontrer les intéressés du secteur agricole et agroalimentaire.

« Je me réjouis de cette autre occasion qui m’a été offerte de nouer un dialogue constructif sur le programme commercial du Canada avec des groupes représentant un vaste éventail d’intérêts sociaux », a noté le ministre Pettigrew.

Pour plus d’information sur les objectifs du Canada à l’OMC, prière de consulter le site Web suivant : http://www.omc.gc.ca

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international
http://www.dfait-maeci.gc.ca/

Commentaires