Les producteurs de porcs félicitent les députés fédéraux

Ottawa (Ontario), 14 février 2008 – Le Conseil canadien du porc souhaite féliciter les députés pour le débat sans précédent sur la crise actuelle de l’industrie canadienne du porc.

Un débat d’urgence a été demandé par M. André Bellavance (député bloquiste de Richmond-Arthabaska) sur la crise économique que traverse le secteur de l’élevage et a duré plus de cinq heures pour se terminer à minuit.On a pu constater que les députés sont bien au fait des problèmes deliquidités et des énormes difficultés auxquelles font face les producteurs deporcs qui tentent de continuer à exploiter leur ferme. (Transcriptions dudébat disponibles à l’adresse suivante :http://www2.parl.gc.ca/HousePublications/Publication.aspx?Pub=hansard&Language=E&Mode=1&Parl=39&Ses=2No.OOB-2320684)

« Nous nous réjouissons, souligne Clare Schlegel, président du Conseilcanadien du porc, de la tenue de cette discussion éclairée ainsi que del’ardeur manifestée par de nombreux élus de tous les partis de la Chambre descommunes, au sujet de la situation critique vécue par nos membres. Bon nombrede ces députés ont vraiment pris conscience de la gravité de la crise desliquidités que traversent beaucoup trop de jeunes agriculteurs performants etleurs familles. Ils ont souligné à plusieurs reprises, hier soir, l’urgenced’agir pour le gouvernement fédéral et de tenir compte des recommandations dusecteur pour faire face à la crise. »

« Mais ce qui est le plus important pour nous, ajoute M. Schlegel, c’estqu’on passe à l’action. Nous avons assez discuté et les discussions ne sauventpas les fermes ni les familles. »

La hausse du dollar canadien, la montée en flèche du coût del’alimentation animale et finalement la baisse du marché mondial du porc sontà l’origine des énormes pertes subies par les producteurs de porcs.

En plus d’une exemption des frais relatifs au recouvrement des coûts etd’un soutien accru au développement des marchés d’exportation, le CCP ademandé au gouvernement fédéral d’accorder des prêts remboursables pourdépanner les producteurs jusqu’à ce que les prix se redressent, comme cela estprévu.

« Outre la contribution de M. Bellavance, le CCP souhaite souligner laparticipation particulière à la discussion de M. Wayne Easter (Malpeque, partilibéral), M. James Bezan (Selkirk-Interlake, NPD) et M. Alex Atamanenko(Colombie-Britannique, Southern Interior) », a précisé M. Schlegel, dontl’entreprise agricole est située à Shakespeare, Ontario.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil canadien du porc (CCP)
http://www.canpork.ca/

Commentaires