Les produits régionaux : il suffit de les demander!

Rock Forest (Québec), 10 janvier 2005 – Le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) est fier de soutenir le Conseil de l’industrie bioalimentaire de l’Estrie (CIBLE)dans la mise en oeuvre de son programme d’appui à la mise en marché des produits régionaux : Goûtez l’Estrie comme c’est fin! Ce programme a pour objet de consolider le marché des produits alimentaires régionaux, notamment en faisant connaître ceux qui sont en vente dans les boucheries et les supermarchés. Les consommateurs pourront ainsi reconnaître ces produits grâce à l’inscription « Goûtez l’Estrie comme c’est fin! ».

Initié en 1997 par le MAPAQ et quelques entreprises de la région, puis lancé par le CIBLE, Goûtez l’Estrie comme c’est fin! profitera d’une contribution financière de 87 000 $ versée par ses partenaires régionaux et le MAPAQ pour une période de cinq ans.

Goûtez l’Estrie comme c’est fin! est un programme se déployant en quatre étapes. Il y a d’abord la représentation qui vise à augmenter l’espace sur les tablettes pour les produits régionaux chez les détaillants alimentaires, puis des activités de dégustation qui se tiennent dans les magasins. Ensuite, les étiquettes « Goûtez l’Estrie comme c’est fin! » sont apposées sur les produits et sur les tablettes afin d’identifier clairement les produits régionaux. Enfin, plusieurs campagnes publicitaires télévisées qui viennent renforcer les actions promotionnelles ont lieu durant l’année.

Pour les consommateurs, acheter les produits de l’Estrie permet non seulement de découvrir de nouvelles saveurs, mais aussi d’encourager les entreprises de la région. « En consommant les produits de l’Estrie, on stimule l’économie de la région au bénéfice des nombreuses familles qui en vivent », souligne Serge Roy, directeur adjoint intérimaire à la Direction régionale de l’Estrie du MAPAQ. En effet, l’augmentation de la demande a des répercussions favorables sur les entreprises, sans oublier que les retombées économiques engendrées par les ventes reviennent directement aux artisans et aux entrepreneurs. Rappelons que le secteur bioalimentaire soutient 20 000 emplois en Estrie, ce qui représente 14 % du total des emplois de la région.

Orchestré par le CIBLE, en étroite collaboration avec le MAPAQ, et appuyé par la Conférence régionale des élus (CRE), la Fédération de l’UPA de l’Estrie ainsi que des éleveurs et des transformateurs de la région, le programme concentre ses activités promotionnelles dans les lieux de vente afin d’aller au-devant des consommateurs estriens et de leur faire découvrir les produits de la région.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Conseil de l’industrie bioalimentaire de l’Estrie (CIBLE)
http://www.cible-estrie.qc.ca/

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Union des producteurs agricoles (UPA)
http://www.upa.qc.ca/

Commentaires