Les travaux pour la réalisation du Carrefour national de l’aquaculture et des pêches (CNAP) à Grande-Rivière sont en cours

Québec (Québec), 30 janvier 2007 – Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, ministre responsable de la région du Centre-du-Québec et député de Richmond, M. Yvon Vallières, et le ministre du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation et député d’Outremont, M. Raymond Bachand, annoncent, de concert avec la ministre des Affaires municipales et des Régions, ministre responsable de la région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine et députée de Bonaventure, Mme Nathalie Normandeau, que les travaux de construction du Carrefour national de l’aquaculture et des pêches (CNAP) à Grande-Rivière sont présentement en cours.

Le projet bénéficie d’un investissement total de 6 023 855 $. L’aide financière du ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation totalise 3 885 855 $, alors que celle du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation est de 1 050 000 $. La ville de Grande-Rivière alloue également 903 000 $ à la réalisation du projet. En outre, le CNAP bénéficie de l’appui financier de plusieurs autres partenaires locaux.

Une fois les travaux achevés, le Carrefour constituera un centre multifonctionnel unique et avant-gardiste en fait de recherche-développement, de diffusion, d’initiation, de démonstration et de promotion du potentiel des ressources marines, de même qu’une destination touristique à nulle autre pareille.

« Avec ses nombreux établissements de pêche, d’aquaculture et de transformation des produits marins, la Gaspésie est un acteur de premier plan dans le développement économique des régions maritimes. La mise en ouvre des travaux de construction de ce centre multifonctionnel à Grande-Rivière permettra à la région de renforcer son rôle de chef de file dans le domaine des pêches et de l’aquaculture au Québec », a indiqué le ministre Raymond Bachand.

« La création du Carrefour national de l’aquaculture et des pêches vise à consacrer Grande-Rivière comme lieu de convergence reconnu pour la recherche et le développement technologique en matière d’aquaculture et de pêche tout en créant une nouvelle destination culturelle et scientifique », a précisé M. Yvon Vallières.

Outre l’utilisation de bâtiments existants, la création du CNAP comprend l’ajout d’un parc thématique « Sous la mer », la construction du Pavillon de l’aquaculture qui sera situé à proximité du Centre aquacole marin de Grande-Rivière ainsi que l’aménagement du parc industriel de pêche.

« Le CNAP pourrait se distinguer par sa capacité à attirer des chercheurs en région. Il servira également à faire la promotion, chez les jeunes, des métiers et des professions ayant trait à la pêche et à l’aquaculture », a souligné Mme Nathalie Normandeau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Ministère de l’agriculture des pêcheries et de l’alimentation du Québec (MAPAQ)
http://www.mapaq.gouv.qc.ca

Ministère du Développement économique, de l’Innovation et de l’Exportation
http://www.mdeie.gouv.qc.ca/

Commentaires