L’exercice financier 2000-2001 de la Coopérative Fédérée de Québec : des résultats exceptionnels

Montréal (Québec), 21 février 2002 – De l’hôtel Le Reine Elizabeth, le directeur général de la Coopérative fédérée de Québec, M. Pierre Gauvreau, a résumé en ces termes la dernière année financière : « Avec un excédent d’opération des activités poursuivies de 62,7 millions de dollars comparativement à 25,8 millions de dollars pour l’exercice précédent, la Coopérative fédérée de Québec termine son exercice 2001 avec des résultats remarquables ».

Les ventes consolidées pour l’exercice terminé le 27 octobre 2001
s’élèvent à 2,431 milliards de dollars, comparativement à 2,004 milliards de
dollars pour l’exercice précédent, soit une augmentation de 427 millions de
dollars. La croissance du chiffre d’affaires est principalement attribuable à
la hausse des prix et des volumes de ventes pour l’ensemble de nos divisions
et filiales, ainsi qu’à l’ajout des activités d’une nouvelle usine d’abattage
de porcs à Red Deer en Alberta acquise au cours de l’exercice.

Selon M. Gauvreau, l’amélioration de l’excédent provient de meilleurs
résultats pour l’ensemble des divisions et filiales de la Société, et plus
particulièrement chez Olymel s.e.c. Il y a lieu de noter que l’excédent net
après affectation atteint 37,7 millions de dollars, comparativement à
6,3 millions de dollars en 2000.

« La Coopérative fédérée de Québec termine son exercice 2001 avec un
excédent exceptionnel, qui est le résultat combiné de conditions de marché
favorables, de l’effet bénéfique d’une opération de capital et de la
croissance continue dans le réseau des coopératives sociétaires », d’ajouter en
terminant M. Gauvreau.

Les viandes

Olymel s.e.c. est un leader canadien de la transformation des viandes de
porc et de volaille. Ses produits se retrouvent sur la table de millions de
gens dans le monde.

L’exercice 2001 a été marqué par un événement important pour la société
Olymel s.e.c. Le 17 avril 2001, elle a acquis une usine d’abattage et de
transformation de porcs située à Red Deer en Alberta. Cette transaction a été
concrétisée avec l’apport d’un nouveau partenaire financier, SGF Soquia inc.,

qui a souscrit 17 % des parts de la société Olymel.

La filiale Olymel s.e.c. réalise des ventes totales de 1,619 milliard de
dollars, comparativement à 1,285 milliard de dollars pour l’exercice
précédent. L’écart provient de la hausse des prix et des volumes de ventes
pour l’ensemble des secteurs d’activité d’Olymel s.e.c., ainsi que du volume
généré par l’usine de Red Deer. En ce qui concerne le secteur de la volaille,
Olymel continue d’être un important fournisseur de produits surtransformés
pour tout le marché canadien.

Dans l’ensemble, les résultats consolidés d’Olymel sont en hausse
importante par rapport à ceux de l’exercice précédent.

Les pétroles

Sonic, la Division des pétroles de la Coopérative fédérée de Québec, est
le plus important distributeur indépendant de produits pétroliers au Québec.
Elle a pour mission de commercialiser, de façon concurrentielle, une gamme
complète de produits et services pétroliers qui répondent aux besoins de sa
clientèle des secteurs agricole, résidentiel, commercial et routier.

Le chiffre d’affaires de la Division des pétroles Sonic atteint
249 millions de dollars, par rapport à 235 millions de dollars pour l’exercice
précédent. Cette augmentation, qui résulte essentiellement de la hausse des
prix de détail, a permis d’absorber la hausse du coût des intrants et de
contribuer à la croissance de la marge unitaire. Pour l’exercice 2001, tous
les secteurs d’activité de la Division des pétroles Sonic ont réalisé un
excédent d’opération alors qu’en 2000, le Service à l’automobiliste inscrivait
une perte d’opération. De plus, malgré les volumes de ventes relativement
stables ou en légère décroissance sur l’ensemble des marchés, Sonic a, pour sa
part, connu une modeste croissance globale au cours de la dernière année.

L’approvisionnement de la ferme

La Division de l’approvisionnement de la ferme fournit les biens et
services nécessaires à l’exploitation des entreprises agricoles. Ses activités
sont regroupées en cinq secteurs, soit les productions animales, les
productions végétales, les grains, la quincaillerie et les machines agricoles
et les services-conseils aux coopératives.

La Division de l’approvisionnement de la ferme réalise des ventes de
581 millions de dollars pour l’exercice précédent. Cette augmentation de
79 millions de dollars provient d’une amélioration des volumes de ventes dans
les secteurs de l’alimentation animale, des fertilisants, des grains et d’un
de ses établissements de vente aux détails. La contribution nette de la
division est en augmentation de 6 % par rapport à l’exercice précédent. La
hausse des volumes de ventes est le principal facteur de variation des
résultats.

De plus, la Division de l’approvisionnement de la ferme a acquis, le
2 avril 2001, certains actifs d’AgriEst, coopérative située à St-Isidore de
Prescott en Ontario. Le 17 mai 2001, elle a acquis les actifs d’une meunerie
appartenant à la société Ridley, située à New Liskeard, en Ontario. Ces
acquisitions ont augmenté la capacité de la division pour approvisionner les
marchés de l’Ouest et du nord-ouest de Québec tout en élargissant les
territoires desservis à l’est et au nord-est de l’Ontario.

L’industrie laitière

A la suite de la vente des actifs de Groupe Lactel à Agropur, coopérative
agroalimentaire, les activités d’exploitation de Groupe Lactel ont cessé le
30 novembre 2000.

La situation financière

Le bilan consolidé de la Coopérative fédérée de Québec, au 27 octobre
2001, affiche un actif total de 721 millions de dollars, par rapport à
591 millions de dollars pour l’exercice précédent. La hausse de l’actif total
est expliquée par les acquisitions importantes de l’exercice, de même que par
l’augmentation des postes débiteurs et des stocks d’Olymel, en raison de la
hausse des coûts d’achat du porc. Le fonds de roulement s’établit, au
27 octobre 2001, à 122 millions de dollars, comparativement à 92 millions de
dollars pour l’exercice précédent. Les emprunts à court terme s’élèvent à
532 000 dollars à la fin de l’exercice 2001, par rapport à 49,9 millions de
dollars pour l’exercice précédent. L’avoir de la Société est passé de
172 millions de dollars à 153 millions de dollars.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Coopérative Fédérée de Québec

http://www.coopfed.qc.ca/

Division de l’approvisionnement de la ferme de la Coopérative Fédérée de Québec

http://www.co-op.coopfed.qc.ca/

Olymel

http://www.flamingo.qc.ca/

Pétroles Sonic

http://www.petrolesonic.qc.ca/

Commentaires