L’indice Scotia des produits agricoles a perdu du terrain en mars

Toronto (Ontario), 24 avril 2008 – L’Indice Scotia des prix des produits debase, qui permet d’analyser la tendance des prix de 32 des principalesexportations canadiennes, a grimpé de 5 % d’un mois sur l’autre en mars et aatteint un nouveau sommet record pour le troisième mois de suite.

L’indice global a augmenté et se situe actuellement à 181,2 % au-dessusdu creux cyclique enregistré en octobre 2001; il pourrait bien approcher laformidable hausse constatée dans les années 1970. Mesurée sur une même périodede 6,5 années, cette progression a été plus forte que pour la périodes’étendant du début de 1972 à la fin du premier semestre de 1978.

L’indice du pétrole et du gaz et l’indice des métaux et des minéraux onttous deux affiché de nouveaux records au mois de mars; l’indice des produitsforestiers a légèrement augmenté, la hausse des prix du papier journal, dupapier fin et des panneaux OSB ayant tout juste contrebalancé un nouveau maisléger recul des prix du bois d’oeuvre.

« L’indice du pétrole et du gaz a grimpé de 11,8 % en mars, plus haut queson précédent sommet en octobre 2005, et il augmentera encore en avril », adéclaré Patricia Mohr, vice-présidente d’Etudes économiques Scotia etspécialiste du marché des produits de base à la Banque Scotia. « Le prix dupétrole West Texas Intermediate (WTI) a atteint, le 22 avril 2008, un nouveaurecord de 119,90 $ US le baril dans les négociations intrajournalières à labourse Nymex, poussé à la hausse par de nouvelles inquiétudes concernant desinterruptions d’approvisionnement au Nigeria. L’intérêt porté aux produits debase par les fonds de placement comme catégorie d’actifs et comme protectioncontre la faiblesse du dollar américain a également contribué à la hausseinexorable du prix du pétrole depuis le début de l’année. »

« La récente nouvelle du recul de 0,9 % de la production pétrolière russeau premier trimestre de 2008, première baisse sur douze mois en une décennie,soulève une autre vague d’inquiétude, à savoir si l’offre répondra à lademande croissante des marchés émergents, et pourrait avoir été un facteurplus important qu’on ne l’a cru dans la récente explosion des prix », a ajoutéMme Mohr.

Après une baisse marquée des forages gaziers en Alberta depuis l’automne2006, les travaux de forage semblent stables dans l’Ouest canadien, et nousnous attendons à une importante progression en 2009 et en 2010. L’industriedevrait réagir favorablement à la politique révisée de l’Alberta en matière deredevances sur les forages gaziers en profondeur et sur les forages de puitsmultibranches. L’intérêt porté au gaz de schiste et aux sables colmatés dunord-est de la Colombie-Britannique et au potentiel pétrolifère de laformation de Bakken en Saskatchewan demeure fort.

L’indice des métaux et des minerais a bondi de 8,3 % en mars, surpassantson précédent sommet de mai 2007, lorsque le prix du nickel à la London MetalExchange (LME) culminait à 24,59 $ US la livre. Ce gain découle de l’énormebond du prix du soufre au port de Vancouver, lequel est passé de 295 $ US latonne en février à 455 $ US la tonne en mars, une hausse vertigineuse parrapport au prix de 47 $ US affiché un an plus tôt.

« Les gains généralisés enregistrés pour les métaux de base et les métauxprécieux ainsi que les énormes hausses de prix des minéraux utilisés dans lesengrais ont contribué à la vigueur de l’indice des métaux et des minerais enmars », a indiqué Mme Mohr. « Canpotex, agissant pour le compte des troisprincipaux producteurs de potasse de l’Ouest canadien, a obtenu uneaugmentation de 400 $ US la tonne à environ 576 $ US (FAB Vancouver) pour lesventes à la Chine en 2008, soit une hausse de 227 %. »

Les marchés internationaux de la potasse sont extrêmement solides. Lesprix moyens au comptant de la potasse (FAB Vancouver) ont grimpé de 394 $ USla tonne en février à 412,50 $ US en mars et à 482,50 $ US en avril, bienau-delà des 180 $ US d’il y a un an. Canpotex a déjà annoncé son nouveau prixde 725 $ US CFR (coût et fret), à compter du 1er juin 2008, pour toutes lesnouvelles ventes de potasse de catégorie standard vers les marchés CFRasiatiques (à l’exception de la Chine qui achète sur une base FAB). Les prixpeuvent effectivement grimper à ce niveau en mai, puisque Silvinit, quicommercialise la potasse pour le producteur russe IPC, augmentera le prix dela potasse granulaire à 750 $ US à partir du mois de mai. Le résultat net estque les prix au comptant (FAB Vancouver) risquent de grimper bien au-delà des600 $ US plus tard pendant le deuxième trimestre et au moins jusqu’à 700 $ USau troisième trimestre de cette année. Un important producteur russe vienttout juste de mentionner que les prix pourraient atteindre la barre des 1 000$ US vers les marchés asiatiques dès le 1er juillet 2008.

Produits forestiers
Les prix des madriers de 2 x 4 en pin, sapin et épinette de l’Ouest ontconnu une baisse, passant de 193,40 $ US le millier de pieds-planche (kpmp) enfévrier à 192,50 $ US en mars, bien que les prix aient connu une haussesaisonnière à 215 $ US à la mi-avril, laquelle est encore inférieure aux coûtsdécaissés moyens de la région intérieure de la Colombie-Britannique.

Fait encourageant, la rationalisation de l’industrie a resserré lesconditions du marché nord-américain pour le papier journal et le papier sansbois non couché. Au premier trimestre, une augmentation de prix de 60 $ USpour le papier journal a été largement appliquée, comme l’avaient annoncé lesproducteurs, et le prix du papier journal dans l’est des Etats-Unis a grimpé à634 $ US la tonne en mars. Les producteurs vont s’efforcer maintenantd’obtenir une autre augmentation de 60 $ US pendant le deuxième trimestre de2008.

Agriculture
L’indice des produits agricoles a perdu du terrain en mars, mais demeure plus élevé de 57,8 % qu’il y a un an. Le prix à l’exportation demandé par laCommission canadienne du blé pour le blé de catégorie 1 est passé du chiffrerecord de 739 $ US la tonne en février à 613 $ US en mars et à 555 $ US le 11avril, soit encore plus du double des chiffres d’il y a un an. Le prix ducanola a légèrement baissé également. Le 31 mars 2008, le U.S. Department ofAgriculture a publié les résultats du sondage qu’il effectue chaque annéeavant la période des semailles; ils indiquent que les agriculteurs américainsauront tendance à délaisser le mais au profit du soya et du blé pour lanouvelle saison agricole.

Etudes économiques Scotia propose à sa clientèle une analyse approfondiedes facteurs qui façonnent les perspectives du Canada et de l’économiemondiale, notamment l’évolution macroéconomique, les tendances des marchés dechange et des capitaux, le rendement des produits de base et de l’industrieainsi que les enjeux relatifs aux politiques monétaires, fiscales etgouvernementales.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Banque Scotia
http://www.scotiabank.ca./ScotiabankFr/index.html

Commentaires