L’industrie agricole vote en faveur d’un conseil sectoriel

Ottawa (Ontario), 18 novembre 2005 – Des intervenants de l’industrie agricole ont voté à l’unanimité en faveur de la mise sur pied d’un conseil sectoriel qui aidera le secteur agroalimentaire à relever ses défis en matière de ressources humaines. Plus de 100 porte‑parole du secteur ont participé au vote, notamment des propriétaires, des exploitants et des employés d’exploitations agricoles ainsi que des représentants gouvernementaux, réunis à l’occasion du congrès des intervenants sur le Conseil sectoriel des ressources humaines en agriculture, tenu à Ottawa cette semaine.

« C’est une étape importante pour notre industrie car elle nous permettra d’investir dans des solutions qui nous appartiennent afin d’aborder les questions de ressources humaines et d’emploi qui nous préoccupent, a déclaré le président de la Fédération canadienne de l’agriculture, Bob Friesen. Je tiens à féliciter tous les délégués au Congrès. Les efforts que vous avez déployés cette semaine profiteront à toute l’industrie. »

Depuis février 2004, un groupe de producteurs de tous les coins du pays, représentant un large éventail de secteurs agricoles, planchait sur le concept d’un conseil sectoriel des ressources humaines en agriculture. Ce conseil allait grossir les rangs de la trentaine de conseils sectoriels que dirigent déjà différentes industries avec l’appui de Ressources humaines et Développement des compétences Canada. Agriculture et Agroalimentaire Canada était aussi un ardent partisan du projet de conseil sectoriel en agriculture. Un conseil sectoriel des ressources humaines en agriculture dirigé par l’industrie pourra, entre autres, promouvoir l’image du secteur agricole afin d’inciter plus de gens à vouloir travailler dans des exploitations agricoles et en agriculture; définir et prévoir les compétences requises; et, enfin, établir un dialogue ouvert entre le gouvernement et l’industrie agricole en vue de repérer dans les politiques et la réglementation les éléments qui pourraient compliquer le recrutement d’employés et leur maintien en poste.

L’appui solide accordé aujourd’hui au projet de conseil sectoriel donne le coup d’envoi à l’édification de l’infrastructure du Conseil. Le comité directeur de l’industrie qui a préparé le terrain à la mise en place du Conseil en deviendra provisoirement le conseil d’administration. Il établira le règlement intérieur et la structure organisationnelle du Conseil.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération Canadienne de l’agriculture
http://www.cfa-fca.ca/

Commentaires