Loi 135 : les serristes québécois enfin sur un pied d’égalité avec leurs compétiteurs des autres provinces

Longueuil (Québec), 9 décembre 2005 – L’adoption cette semaine du projet de loi 135 par l’Assemblée nationale du Québec permettra la création de nombreux emplois en serriculture et stimulera les investissements dans la construction de serres au Québec. Voilà la conviction du Syndicat des producteurs en serredu Québec (SPSQ), qui demandait un tel amendement à la Loi sur les relationsde travail, la formation professionnelle et la gestion de la main-d’oeuvredans l’industrie de la construction (R-20) depuis plusieurs années.

Le président du SPSQ, M. André Mousseau, souligne le dynamisme duministre du Travail, M. Laurent Lessard, qui a su mener le dossier à terme.« Je félicite également l’Assemblée nationale d’avoir montré de l’ouverturepour notre industrie. »

L’amendement adopté permet dorénavant au serriculteur de choisir quiconstruira ses serres. Auparavant, le producteur en serre devaitobligatoirement embaucher des employés syndiqués de la construction. Comme iln’existe aucune compétence officielle en matière d’assemblage de serre, lesserriculteurs étaient contraints d’engager des membres de différents corps demétiers, ce qui engendrait de l’inefficacité, des pertes de temps et des coûtssupplémentaires. « Une situation tout à fait invivable, considérant que noscompétiteurs ontariens peuvent monter leurs serres eux-mêmes! », soutient leprésident du SPSQ.

« Maintenant, nous pourrons soit monter nos serres nous-mêmes, soitutiliser les compétences des fabricants de serre ou de leurs sous-traitants.Nous pensons générer des économies de près de 50% dans le coûts deconstruction des serres », de poursuivre M. Mousseau. C’est cette économie quireprésentera un attrait supplémentaire pour stimuler les producteurs dansleurs projets de construction.

Les premiers échos que nous recevons de nos membres sont enthousiastes etles producteurs ont maintenant hâte qu’arrive la belle saison pour aller del’avant avec leurs projets », conclut André Mousseau.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Syndicat des producteurs en serre du Québec (SPSQ)
http://www.fihoq.qc.ca/html/spsq.html

Commentaires