L’Ordre des agronomes célèbre son 80e anniversaire

Les 21 et 22 septembre prochain, les agronomes seront réunis pour leur congrès annuel. Une occasion de réfléchir au rôle qu’ils comptent jouer face aux nombreux défis agronomiques. On y soulignera aussi le 80e anniversaire de l’organisme.

Il y a 80 ans, l’Ordre des agronomes du Québec était fondé à Sherbrooke. Un petit clin d’œil : on a décidé de tenir ce congrès aussi à Sherbrooke. Quelque 400 congressistes y sont attendus. Le programme a été constitué autour des thèmes de l’action et du leadership face aux défis agronomiques de l’avenir. Pour ce faire, une trentaine de chercheurs d’Agriculture et Agroalimentaire Canada basés un peu partout au Québec et oeuvrant dans différents secteurs de l’agronomie viendront présenter leurs projets de recherche. « Ils parleront des percées scientifiques dans le domaine, du futur de l’agronomie, explique Laurence Thérrien, responsable des communications à l’Ordre des agronomes du Québec. On veut que les agronomes soient au courant de ce qui s’en vient, qu’ils utilisent l’information dans des cas concrets, qu’ils s’en inspirent. »

Ainsi plusieurs sujets seront abordés au cours de cette journée scientifique : la génomique et l’épigénétique des vaches, la biovigilance et les maladies du sol, la lutte intégrée contre les maladies microbiennes des cultures horticoles, etc. Le lendemain, cinq conférenciers prendront la scène à tour de rôle. L’agronome à l’ère du numérique, passer de la théorie scientifique à la pratique à la ferme, voilà autant de thèmes au programme de ce congrès. René Villemure clôturera la journée en discutant éthique de la profession.

L’Ordre des agronomes remet chaque année plusieurs distinctions lors de son congrès. Les lauréats ont déjà été dévoilés. L’Ordre du mérite agronomique a été accordé à Hélène Lapierre, agronome et docteure en physiologie animale. Pour connaître les autres lauréats, cliquez ici.

 

à propos de l'auteur

Articles récents de Marie-Claude Poulin

Commentaires