Ligne de temps

Marché des grains: 3e semaine de gains

Les marchés ont du jongler avec plusieurs tendances contradictoire cette semaine mais les prix ont de nouveau pris du galon pour cumuler des gains pour une 3e semaine consécutive pour le maïs, et le soya. Le blé a pour sa part terminé la semaine en territoire positif pour une 4e semaine de suite.

Le département américain de l’Agriculture a indiqué mardi dernier que les récoltes affichaient un retard aux États-Unis en raison des mauvaises conditions météo. Les producteurs de soya ont récupéré une partie de ce retard par rapport à la moyenne des cinq dernières années mais les champs de maïs sont loin d’être moissonnés pour leur part. La nouvelle a soutenu les prix des grains en général, surtout que le début de saison s’avère difficile pour le Brésil, un autre producteur important. Le temps sec fait craindre en effet pour la prochaine récolte pour le géant de l’Amérique du Sud.

Les préoccupations économiques mondiales ont toutefois bousculé le cours des grains cette semaine. Le Fond monétaire internationale a abaissé ses prévisions de croissance pour cette année, en plus d’avertir qu’un ralentissement des pays émergents pourrait affecter les États-Unis. La nouvelle a été suffisante pour faire perdre des points aux grandes bourses de la planète. Les courtiers sont toujours sur la défensive depuis la crise 2008 et la nouvelle a fait craindre un nouveau repli économique. De plus, la crise de l’Ébola a ajouté à l’anxiété des marchés.

Le sentiment positif a toutefois été suffisamment fort cette semaine pour faire terminer les grains en territoire positifs. Même l’annonce du beau temps pour les prochains dix jours dans le Midwest n’ont pu renverser la tendance. En plus de la météo, les yeux seront fixés la semaine prochaine sur les derniers progrès de la récolte aux États-Unis, ainsi que les statistiques sur les ventes hebdomadaires.

Le maïs a clôturé vendredi à 3,4800 $US pour les contrats de décembre, un gain 0,14 $US ou 4% par rapport à la semaine précédente. Le cours de la céréale a même grimpé à 3,5820 $US mercredi. Le soya des contrats de novembre a fini à 9,5160 $US pour une hausse de 3,1% pour la semaine. Le blé a également terminé dans le vert avec un bond de 3,4% depuis vendredi dernier à 5,1600 $US. Durant la semaine, le blé a atteint son niveau le plus élevé depuis le 10 septembre à 5,2220 $US.

Source: Grainwiz, Time Columnist

à propos de l'auteur

Journaliste

Céline Normandin est journaliste spécialisée en agriculture et économie. Elle collabore également au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires