Mesures en faveur du secteur laitier

Ottawa (Ontario), 9 février 2007 – L’honorable Christian Paradis, secrétaire d’État à l’Agriculture, a fait la déclaration suivante concernant les mesures récemment prises par le gouvernement à l’appui de l’industrie laitière canadienne.

« Le ministre Strahl a annoncé cette semaine que le nouveau gouvernement du Canada prendra des mesures, en raison des préoccupations de l’industrie laitière, pour limiter les importations de concentrés de protéines laitières, et ce, en enclenchant des négociations en vertu de l’article 28 de l’Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT). Parallèlement, l’Agence canadienne d’inspection des aliments lancera un processus réglementaire relatif aux normes de composition du fromage.

« Les chefs de file canadiens de l’agriculture ont félicité le gouvernement d’avoir apporté de bonnes nouvelles à l’industrie laitière et ils reconnaissent que nous éliminons une source d’irritation qui afflige depuis longtemps les producteurs laitiers et les transformateurs de produits laitiers. Ils ont par ailleurs indiqué très clairement qu’ils reconnaissent le vif engagement du gouvernement à prendre des mesures appuyant leurs principaux outils de commercialisation tels que la gestion de l’offre.

« Le nouveau gouvernement du Canada affirme ouvertement depuis longtemps qu’il appuie sans équivoque notre système de gestion de l’offre. Nous reconnaissons que ce système est très utile aux familles agricoles depuis de nombreuses années, et l’actuel gouvernement continuera de le défendre afin de créer des possibilités pour l’industrie laitière maintenant et à l’avenir.

« Si le gouvernement a un rôle à jouer, il est aussi très évident que les solutions à long terme aux défis qui se présentent à l’industrie laitière ne naîtront qu’au moyen d’une étroite collaboration entre les producteurs laitiers et les transformateurs de produits laitiers. Leur dévouement nous encourage, et nous nous réjouissons de leur retour au sein du Groupe de travail sur l’industrie laitière pour relever d’autres défis et découvrir de nouvelles possibilités qui favoriseront la croissance à long terme de l’industrie. »

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires