Mise en oeuvre au Manitoba de la planification environnementale à la ferme

Winnipeg (Manitoba), 9 juin 2005 – Les producteurs agricoles du Manitoba pourront bientôt être admissibles à une aide financière et technique visant la mise en oeuvre de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement. Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, l’honorable Andy Mitchell, et la ministre de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Initiatives rurales du Manitoba, Mme Rosann Wowchuk, ont fait l’annonce aujourd’hui de la signature d’une entente avec la Farm Stewardship Association of Manitoba. Dans cette entente, il est question de la participation à la prestation de la planification environnementale à la ferme des producteurs du Manitoba, au titre du Cadre stratégique pour l’agriculture. Le Cadre constitue une initiative fédérale-provinciale-territoriale visant à faire du Canada un chef de file mondial en matière de production agricole respectueuse l’environnement.

Le Programme de planification environnementale à la ferme (PPEF), qui vise à améliorer les pratiques environnementales dans les fermes du Manitoba, a reçu du gouvernement du Canada plus de 30 millions de dollars. Ce montant comprend le financement du Programme de gérance agroenvironnementale (Canada-Manitoba), grâce auquel les producteurs reçoivent un soutien financier et technique pour la mise en oeuvre des mesures inscrites dans leur plan environnemental de la ferme (PEF). De son côté, le gouvernement du Manitoba apporte un soutien en nature de plus de 10,4 millions de dollars pour la prestation des ateliers relatifs aux PEF et au soutien technique à l’intention des producteurs qui élaborent et mettent en oeuvre leur plan. Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) assurera la prestation du Programme de gérance agroenvironnementale (Canada-Manitoba).

La Farm Stewardship Association of Manitoba (FSAM), organisme sans but lucratif qui travaille en partenariat avec le gouvernement, le secteur et d’autres intervenants, contribuera à la prestation du PPEF en collaboration avec AAC et le ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et des Initiatives rurales du Manitoba (MAAIRM). La FSAM aura pour rôle de coordonner les ateliers, de faciliter l’exécution de chacun des PEF, et d’examiner en toute confidentialité les PEF une fois terminés.

« La durabilité de l’environnement fait partie intégrante du Cadre stratégique pour l’agriculture et, par l’intermédiaire du secteur de l’agriculture actuel, contribue de façon décisive à améliorer la qualité de vie de tous les Canadiens. Grâce au soutien apporté au secteur par la Farm Stewardship Association of Manitoba, les producteurs seront incités à adopter le programme volontaire d’autoévaluation permettant d’améliorer l’environnement et le rendement économique du secteur agricole au Manitoba », a déclaré le ministre Mitchell.

« La gestion proactive des ressources pédologiques, hydriques et atmosphériques est essentielle à la viabilité de notre industrie agricole. Les producteurs manitobains ont à coeur la gérance de nos ressources naturelles, et notre gouvernement est heureux d’appuyer un programme qui incite et aide les producteurs à intégrer d’autres pratiques environnementales apportant des avantages considérables dès maintenant et pour l’avenir », a affirmé pour sa part la ministre Wowchuk.

« Nous (de la FSAM) sommes heureux de l’apport des gouvernements provincial et fédéral à un programme de planification environnementale à la ferme à l’intention des producteurs manitobains, a déclaré M. Alan Ransom, président de la Farm Stewardship Association of Manitoba. La FSAM se réjouit à l’idée de travailler avec AAC et le MAAIRM afin d’appuyer les efforts des producteurs agricoles en matière de planification environnementale à la ferme. »

Les producteurs manitobains peuvent participer au PPEF en assistant d’abord à deux ateliers d’une journée dans leur région. Ces ateliers donnent aux participants les directives et l’aide servant à déterminer les points forts touchant à l’aspect environnemental de leur ferme, à évaluer les risques possibles pour l’environnement qui seront traités en priorité, et à déterminer les outils et les techniques qu’ils peuvent obtenir pour gérer ces risques. Pendant que des animateurs qualifiés et des agents du ministère de la province dirigeront les ateliers, des représentants d’AAC seront à la disposition des participants pour leur apporter une aide technique et les aider à remplir leur propre évaluation environnementale de la ferme et à élaborer des plans d’action à la ferme.

Une fois le tout terminé, le comité d’examen de la FSAM pourra examiner et approuver le plan des producteurs. Par la suite, la FSAM délivrera un certificat d’exécution aux producteurs dont le plan d’action aura été approuvé. Seul ce certificat rend les producteurs admissibles à une demande d’aide financière à frais partagés, au titre du Programme de gérance agroenvironnementale (Canada-Manitoba). Cette aide financière facilitera la mise en oeuvre des pratiques de gestion bénéfiques (PGB) particulières qui sont répertoriées dans le plan d’action des producteurs.

Au Manitoba, les producteurs peuvent choisir parmi une liste de 30 catégories de PGB approuvées et conçues pour atténuer les risques pour l’environnement. Le Programme de gérance agroenvironnementale permettra de couvrir 30 ou 50 p. 100 des coûts admissibles de la mise en oeuvre, selon les PGB choisies. En outre, le Programme, qui accorde un maximum de 30 000 $ à chaque producteur, prendra fin le 31 mars 2008.

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le Programme de planification environnementale à la ferme et le Programme de gérance agroenvironnementale (Canada-Manitoba), les producteurs peuvent communiquer avec la Farm Stewardship Association of Manitoba, les responsables du projet « Growing Opportunities » du MAAIRM dans leur région ou l’Administration du rétablissement agricole des Prairies d’AAC.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires