Modernisation du laboratoire fédéral de Swift Current

Swift Current (Saskatchewan), 9 mai 2009 – Le gouvernement du Canada créera des emplois et stimulera la recherche, car il investira 5 millions de dollars au cours des deux prochaines années pour moderniser le Centre de recherches sur l’agriculture des prairies semi arides (CRAPSA). M. David Anderson, député de Cypress Hills-Grasslands et secrétaire parlementaire de la ministre des Ressources naturelles et pour la Commission canadienne du blé, a fait cette annonce au nom du ministre fédéral de l’Agriculture Gerry Ritz.

« Cet investissement judicieux nous permettra de mieux financer nos laboratoire, créera de nouveaux emplois dans la région et sera avantageux pour les agriculteurs locaux, a affirmé M. Anderson. Le CRAPSA est une ressource précieuse pour le sud-ouest de la Saskatchewan. En effet, des travaux de renommée mondiale y sont effectués depuis des décennies, travaux qui ont eu un impact direct sur la rentabilité de nos producteurs. Les agriculteurs de la région sont bien conscients de l’importance de tels investissements. »

Le CRAPSA fait partie du réseau de 19 centres de recherches d’Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC). Situé à Swift Current (Saskatchewan), le Centre mène des activités de recherche importantes sur les régions de terres arides des Prairies canadiennes. Presque tout le blé dur et près de la moitié du blé de printemps cultivés dans l’Ouest canadien sont le fruit des recherches du Centre.

Dans le Plan d’action économique du Canada du Budget de 2009, le gouvernement du Canada s’est engagé à mettre sur pied un programme accéléré d’investissements pour fournir 250 millions de dollars sur les prochains deux ans afin de moderniser des laboratoires fédéraux. Ce financement, un des nombreux investissements créateurs d’emplois du Plan d’action économique, vise à moderniser ces installations tout en stimulant les économies régionales.

« Cet investissement permettra de remplacer les serres vieillissantes par des bâtiments plus sûrs et d’une plus grande efficacité énergétique, a déclaré M. Anderson. Nos scientifiques et nos chercheurs travailleront dans un environnement plus sécuritaire et plus moderne, ce qui améliorera la recherche et le développement, et nous permettra d’obtenir de meilleurs résultats en matière de santé et de salubrité pour les Canadiens et les Canadiennes. »

Pour en savoir davantage sur le Plan d’action économique du Canada, consultez le site www.pland’action.gc.ca.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada
http://Aceis.AGR.CA/

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)
http://www.agr.gc.ca

Commentaires