Moins de drêche en vue

La réduction de production d’éthanol risque d’affecter les producteurs de bétail qui utilisent la drêche de distillerie comme alternative au maïs et au soya dans la ration de leurs animaux. Avec le prix élevé des grains, la drêche, sous-produit de la fabrication d’éthanol, était devenue très intéressante dans les dernières années, mais cela pourrait changer avec le faible inventaire de maïs et de soya. Voici les prédictions de l’économiste Bob Wisner, de l’Université de l’état de l’Iowa.

  1. La sècheresse aura comme impact une diminution de la production d’éthanol et par conséquent de drêche de distillerie issue des usines de production de ce combustible.
  2. La diminution de production sera cependant temporaire, en raison de la législation américaine. De plus, la production de drêche a par le passé excédé les prédictions.
  3. Pour les bouvillons, une livre de drêche apporte plus qu’une livre de maïs, mais ce taux est moindre pour les autres espèces. Les industries bovines, laitières et de boucheries, sont celles qui utilisent le plus de drêche aux États-Unis.
  4. Les États-Unis exportent principalement au Canada et au Mexique, mais durant l’année commerciale 2009-2010, la Chine est devenu un grand consommateur et a acheté le quart des exportations américaines.
  5. La drêche est habituellement à un prix inférieur au maïs, mais en raison de la sécheresse, le prix est devenu très près du maïs et du tourteau de soya, et l’a même momentanément dépassé. Le prix très élevé du tourteau de soya a fait monter le prix de la drêche.
  6. Les stocks d’ingrédients pour la fabrication d’aliments pour animaux devraient être serrés dans les prochains mois, non seulement pour la drêche, mais aussi pour les grains, le tourteau de soya et le blé d’alimentation animale.
  7. Les utilisateurs de drêche devront surveiller sa composition. En effet, les usines d’éthanol ont commencé à extraire l’huile de maïs. Une analyse est donc nécessaire.

Source : farmgateblog.com

à propos de l'auteur

Agronome et journaliste

Marie-Josée Parent

Marie-Josée Parent couvre les productions laitière, bovine, avicole et porcine au Bulletin des agriculteurs.

Commentaires