Nomination à la Commission canadienne des grains

Ottawa (Ontario), 21 mars 2002 – Le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief, a annoncé la nomination de M. Albert W. Schatzke au poste de commissaire en chef adjoint de la Commission canadienne des grains (CCG)et de Mme Chris Hamblin poste de commissaire pour une période de six mois.

Albert W. Schatzke

« M. Schatzke occupe le poste de commissaire depuis 1997. Je suis
heureux qu’il ait accepté le poste de commissaire en chef adjoint

de la CCG, a affirmé M. Vanclief. Son travail à la CCG au cours
des cinq dernières années est exemplaire. »

La nomination de M. Schatzke assurera la continuité du leadership
pendant l’examen interne de la Commission canadienne des grains.
L’objectif de l’examen est de voir à ce que la Commission soit
bien outillée pour aider les producteurs à s’adapter à un contexte
qui évolue rapidement.

M. Schatzke a fondé en Alberta une exploitation agricole mixte
qu’il exploite encore. Il a également participé à divers
groupements de producteurs spécialisés. En plus de son poste de
commissaire de la CCG, il a occupé les postes de directeur de
l’Association de producteurs de canola de l’Alberta (Alberta
Canola Growers Association), de directeur de la Commission des
producteurs d’orge de l’Alberta (Alberta Barley Growers
Commission), de directeur du Conseil des semences fourragères de
l’Alberta (Alberta Forage Seed Council) et de directeur d’Alberta

Terminals Ltd.

M. Schatzke habite à Stony Plain (Alberta).

Chris Hamblin

« Mme Hamblin est l’un des nouveaux chefs de la Commission canadienne des grains. Je suis heureux qu’elle ait accepté de relever ce défi au nom des céréaliculteurs canadiens, a dit M. Vanclief. Elle va mettre à profit sa vaste expérience de l’agriculture dans ses nouvelles fonctions. » La nomination de Mme Hamblin assurera la continuité du leadership pendant l’examen interne de la Commission canadienne des grains. L’objectif de l’examen est de voir à ce que la Commission soit bien outillée pour aider les producteurs à s’adapter à un contexte qui évolue rapidement.

Mme Hamblin exploite une ferme céréalière et semencière au Manitoba. Elle est aussi titulaire d’un baccalauréat en économie familiale et d’un brevet d’enseignement (tous deux de l’Université du Manitoba). Elle a en outre participé à tout un éventail d’organismes sectoriels, notamment comme membre du Comité d’appel de médiation en matière d’endettement agricole, membre du Comité de normalisation des grains de l’Ouest, membre du Comité d’examen des appels des producteurs pour l’ACRA, directrice du programme « Ag in the Classroom » du Manitoba, directrice du Conseil d’adaptation rural du Manitoba (Manitoba Rural Adaption Council) et représentante des producteurs au sein du comité consultatif sur l’économie (Economic Advisory Council) du premier ministre du Manitoba.

Mme Hamblin habite à Morris (Manitoba).

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commission canadienne des grains (CGC)

http://www.cgc.ca/

Commentaires