Nouveau partenariat avec les jeunes agriculteurs

Sainte-Foy (Québec), le 6 avril 2000 – Les jeunes agriculteurs du pays ainsi que ceux qui désirent faire carrière dans l’industrie agricole viennent de franchir un pas important, aujourd’hui, grâce à la signature d’une entente de partenariat avec Agriculture et Agraolimentaire Canada qui leur permettra de poursuivre leurs activités dans le cadre de la Table ronde pan-canadienne des jeunes agriculteurs.







La Table-ronde pan-canadienne des jeunes agriculteurs a été créée en 1997 afin de favoriser l’échange de renseignements entre les jeunes agriculteurs et agricultrices d’un bout à l’autre du pays.


Le député fédéral représentant la circonscription de la Beauce, M. Claude Drouin, a annoncé aujourd’hui, au nom du ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire Canada,

M. Lyle Vanclief, qu’une somme totale de 200 000 dollars, provenant du Fonds canadien d’adaptation et de développement rural (FCADR) d’Agriculture et Agroalimentaire Canada, sera versée à la Fédération de la relève agricole du Québec (FRAQ), au cours des deux prochaines années, en appui à l’organisation de cette table-ronde.

L’édition 2000 de cet événement se déroule présentement à Sainte-Foy. La Table-ronde pan-canadienne des jeunes agriculteurs a été créée en 1997 afin de favoriser l’échange de renseignements entre les jeunes agriculteurs et agricultrices d’un bout à l’autre du pays. L’organisation cible les agriculteurs âgés de 18 à 40 ans, ou ceux qui prévoient le devenir, et leur fournit une tribune où ils peuvent échanger et s’impliquer au niveau de l’établissement de politiques agricoles. Elle constitue également un excellent tremplin pour une éventuelle implication dans des organisations agricoles.

« En plus de donner une voix aux jeunes agriculteurs du pays, ce nouveau partenariat leur fournit l’occasion de se doter des outils nécessaires pour relever les défis du 21e siècle, a déclaré M. Drouin. Le gouvernement du Canada démontre, par la signature de ce partenariat, qu’il encourage les jeunes à poursuivre une carrière dans ce domaine, à favoriser la croissance de leur entreprise, et à devenir les chefs de file de l’industrie. »

Le FCADR, qui est doté d’un budget annuel de 60 millions de dollars, est un volet important du système que le gouvernement du Canada a mis en place pour aider le secteur agricole et agroalimentaire à soutenir la concurrence sur un marché mondial qui évolue rapidement. Le FCADR est axé sur six grandes priorités en matière d’adaptation, à savoir la recherche et l’innovation, les ressources humaines, la protection de l’environnement, la salubrité et la qualité des aliments, la commercialisation et le développement rural.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Commentaires