OMC : les producteurs de lait, d’oeufs et de volaille restent prudents

Ottawa (Ontario), 3 août 2004 – Les producteurs de lait, d’oeufs et devolailles demeurent prudents face au cadre sur l’agriculture adopté par les147 membres de l’OMC le 31 juillet 2004. Malgré que l’Accord soit une version améliorée, des préoccupations demeurent par rapport aux trois aspects de la négociation en agriculture (soutien interne, concurrence à l’exportation et accès aux marchés).

« Nous soulignons le travail des négociateurs du gouvernement canadiendans la défense des intérêts de l’agriculture canadienne et l’élimination dela notion visant une réduction obligatoire des tarifs hors-quota, un outilessentiel au maintien de la gestion de l’offre au Canada », a indiqué M.Jacques Laforge, président des Producteurs laitiers du Canada.

« Nous encourageons le gouvernement à continuer à se battre pourl’agriculture canadienne et s’assurer que son engagement envers la gestion del’offre se traduira dans l’accord final de l’OMC », a ajouté M. David Fuller,président des Producteurs de poulet du Canada.

« Nous avons exprimé notre malaise avec certains articles du texte, maisles représentants canadiens nous ont assuré que le texte permet toujours auCanada de poursuivre ses objectifs de négociations dans la prochaine phase etnous continuerons de travailler en étroite collaboration avec l’équipe denégociations du Canada, afin d’atteindre ses objectifs », a dit M. Ed De Jong,président de l’Office canadien de commercialisation des oeufs d’incubation depoulet à chair.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Les Producteurs de poulet du Canada (PPC)
http://www.poulet.ca

Les Producteurs laitiers du Canada
http://www.producteurslaitiers.org

Office canadien de commercialisation des oeufs d’incubation de poulet à chair (OCCOIPC)
http://www.afns.ualberta.ca/Hosted/BBO/

Commentaires