OMC : Washington relance la querelle avec l’UE sur les appellations d’origine

France, 2 octobre 2003 – Ni les Australiens ni les Américains n’acceptent le système d’appellations d’origine en vigueur en Europe, qu’il s’agisse d’indications géographiques de provenance (IGP) ou d’appellations d’origine protégées. Le principe est simple : un produit agroalimentaire ne peut revendiquer une appellation type « champagne » que s’il s’agit du vin produit dans la région portant ce nom et fabriqué selon la méthode champenoise. Canberra et Washington, qui avaient porté plainte en avril dernier contre l’UE devant l’OMC, ont obtenu la création d’un groupe de trois experts, dont les membres restent à définir, qui examinent leur plainte. Ce groupe rendrait son avis dans un délaid 6 mois.

Peu avant la Conférence interministérielle sur les négociations commerciales internationales à Cancun, l’Union européenne avait déposé une liste de 41 appellations sur des denrées alimentaires, dont elle souhaitait faire entériner la protection par l’OMC. Le sommet de Cancun n’ayant pas abouti, ce projet est demeuré dans les cartons. Les Australiens et les Américains jugent le système européen abusif et discrimatoire.

Source : Les Échos

Commentaires