On vient de vivre l’une des pires production de sirop d’érable depuis 20 ans

Montréal (Québec), 2 mai 2001 – La production de sirop d’érable a été cette année l’une des plus faibles des deux dernières décennies au Québec, alors qu’elle s’était élevée au niveau record de 83 millions de livres l’an dernier.

Selon la Fédération des producteurs acéricoles du Québec, la production atteint cette année entre 50 et 55 millions de livres. D’abord, la saison a été anormalement courte. Longue normalement de six à huit semaines, elle n’a duré cette année qu’environ trois semaines, soit les trois premières d’avril. Cette année, tout le mois de mars a été très froid; or, dans les bonnes années, les arbres commencent à couler en février.

Et il y a eu aussi des tempêtes de neige, les tubulures étaient enterrées; la neige a découragé beaucoup de producteurs, qui ont abandonné.

Premier producteur mondial de sirop d’érable et de ses dérivés, le Québec avait tiré de ses érables, l’an dernier, 82 pour cent de la production mondiale. Cette année, ça sera probablement 75 pour cent.

Source : Presse Canadienne

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Fédération des producteurs acéricoles du Québec

http://www.maple-erable.qc.ca/

Commentaires