Ouverture des négociations sur l’agriculture et les services à l’OMC

Le ministre du Commerce international, M. Pierre S. Pettigrew, s’est félicité de l’accord conclu aujourd’hui par les 135 membres de l’Organisation mondiale du commerce (OMC) sur le lancement de nouvelles négociations visant à libéraliser davantage le commerce international des produits agricoles et des services.







« Il est d’une importance vitale pour nos agriculteurs que tous les pays exportateurs de produits agricoles s’astreignent à réduire les subventions qui ont un effet de distorsion sur les échanges commerciaux. »


Ces négociations se dérouleront dans le cadre de sessions extraordinaires du Conseil du commerce des services et du Comité de l’agriculture, à compter de la fin février.

« Le Canada appuie fermement le lancement de nouvelles négociations sur l’agriculture et les services, deux secteurs d’une importance vitale pour le Canada, a déclaré M. Pettigrew. L’accord conclu aujourd’hui confirme que le programme de travail implicite de l’OMC progresse comme prévu. Tout en sachant que ces négociations seront longues, nous sommes déterminés à promouvoir les intérêts du Canada et à ouvrir de nouveaux marchés pour que nos exportateurs puissent continuer à créer des emplois de grande valeur ici au pays. »

« Les agriculteurs canadiens ont été durement touchés par les répercussions des fortes subventions à l’exportation versées par nos partenaires commerciaux, a déclaré le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, M. Lyle Vanclief. Il est d’une importance vitale pour nos agriculteurs que tous les pays exportateurs de produits agricoles s’astreignent à réduire les subventions qui ont un effet de distorsion sur les échanges commerciaux et qui grèvent lourdement les revenus de nos producteurs de céréales et d’autres produits de base tributaires de l’exportation. »

Les membres de l’OMC ont aussi élu aujourd’hui l’ambassadeur du Canada auprès de l’OMC, M. Sergio Marchi, à la présidence du Conseil du commerce des services, qui mènera les négociations sur les services. « C’est un insigne honneur, pour un ambassadeur nouvellement entré en fonction, que d’être investi d’une telle responsabilité par les membres de l’OMC, a ajouté M. Pettigrew. Vu l’importance de l’industrie des services pour l’économie canadienne et le vif intérêt que portent de nombreux Canadiens au déroulement de ces négociations, c’est une décision que nousaccueillons très favorablement. Par ailleurs, je puis assurer les Canadiens que nos systèmes publics de santé et d’éducation ne seront pas sur la table de négociation. »

Le ministre Pettigrew a signalé, en outre, que l’élection d’un Canadien à la présidence du Conseil du commerce des services est un nouveau témoignage du rôle de chef de file que joue le Canada pour bâtir un système commercial international fort, juste et fondé sur des règles.

Le gouvernement du Canada continue de mener de vastes consultations sur tous les dossiers du commerce international.

Site(s) extérieur(s) cité(s) dans cet article :

Agriculture Canada

http://Aceis.AGR.CA/

Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international

http://www.dfait-maeci.gc.ca/

Commentaires